TER en gare de la Part-Dieu, 2015 © Tim Douet

Grève SNCF : les perturbations en cette semaine des ponts de mai

Deux nouvelles journées de grèves sont prévues sur le rail français mardi et mercredi, et une troisième dimanche avant un éventuel blocage total le 14 mai. De quoi laisser augurer quelques perturbations alors que les voyageurs seront nombreux, en gare de Lyon Part-Dieu notamment, en cette semaine de ponts.

Au moins que la réunion de lundi entre représentants syndicaux et gouvernementaux n'accouche d'un improbable accord, les perturbations devraient se poursuivre cette semaine sur le rail français. Avant un possible "blocage total", le lundi 14 mai. "On verra les résultats du 7 mai et on en tirera des conclusions dans nos instances", a glissé le secrétaire général de la CFDT-Cheminots, Didier Aubert, à l'agence Reuters. Les cheminots protestent contre la réforme de leur statut et, plus généralement, celle du service public.

Les journées de mardi 8 mai (férié) et mercredi 9 mai, sont inscrites sur le calendrier des grèves annoncé au mois de mars. Le prochain préavis de grève sera déposé lundi, indique la CGT sur son site internet. Les perturbations devraient commencer dès 20 heures le 7 mai. Elle seront connu avec précision dès 17 heures. Au départ de Lyon, certains trains à destination de Paris, Marseille, Montpellier ou Genève ont d'ores et déjà été annulés. Vendredi dernier, 63 % des conducteurs ont suivi le mouvement, contre seulement 17 % sur le total des agents, selon les chiffres nationaux de la direction, régulièrement contestés par les syndicats.

Dans les airs, la grève de lundi et mardi ne devrait avoir que peu d'impact chez Air France, qui annonce 80 % des moyens courriers maintenus à Roissy et 87 % des courts courrier assurés à Paris comme en province. Ce week-end, les aéroports de Lyon faisaient état de perturbations lié au préavis de grève déposé pour samedi et dimanche, invitant les voyageurs à se rapprocher de leur compagnie aérienne.  

Lire aussi : Le calendrier de la grève SNCF dans le Rhône

à lire également
La CGT Cheminots appelle une nouvelle fois à la grève vendredi 27 juillet. Seul syndicat à continuer le mouvement de grève initié au mois d'avril dans le secteur ferroviaire, l'impact de la protestation s'en retrouve affaibli.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut