Téléphérique de Grenoble
Matthieu Riegler

Grenoble : le prix de l’immobilier en chute

A Grenoble, le prix médian du mètre carré de l’ancien est en baisse de 6,4 % par rapport à 2017. Des chiffres dus à des acheteurs déterminés à négocier, et à Lyon, plus attractive que la cité alpine.

Les propriétaires immobiliers de Grenoble s’inquiètent. La cité alpine est en effet celle qui compte la plus importante baisse des prix de l’immobilier sur l’ancien en France. 6,4 %, c’est en moyenne ce qu’a perdu le prix médian du mètre carré, selon une étude menée par les notaires de France. Cette même étude révèle aussi qu’en général, les prix de l’ancien ont plutôt tendance a augmenté qu’à baisser.

La faute de Lyon ?

Grenoble n’est pas la seule ville d’Auvergne-Rhône-Alpes à voir dégringoler ses prix. A Saint-Etienne aussi, le prix médian d’achat de l’ancien a perdu 3,3 % de sa valeur entre 2017 et 2018, toujours selon l'étude des notaires de France. Le président isérois de la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM), Vincent Delaunois se confie à France 3 : c’est Lyon qui attire davantage les acheteurs, à cause du manque d’attractivité de Grenoble. "Il faut remettre dans le contexte des hausses vertigineuses entre 1998 et 2007, assure-t-il à Place Grenet, La baisse est plutôt inquiétante, mais si l’on se place sur des temps longs, nous avons eu des niveaux tellement extravagants que l’atterrissage n’est pas catastophique… sauf évidemment pour les gens qui ont acheté au mauvais moment."

à lire également
La grande Roue place bellecour © tim douet_0069
Combien coûte un appartement au m² à Lyon, par quartier et arrondissement ? Loin des études basées sur les petites annonces, celle de la Chambre des notaires de France permet de se faire une idée du vrai prix de l’immobilier à Lyon.
5 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 août 2018

    Situation parfaitement normale dans un système monétaire :
    quand un se développe (Lyon) c'est au détriment d'autres.
    Si il a été créé ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%B4le_m%C3%A9tropolitain_(Auvergne-Rh%C3%B4ne-Alpes) c'est pour drainer toutes les activités et centraliser le plus possible de choses sur Lyon. (officiellement, pour développer et renforcer tout le monde, sauf que dans la réalité, c'est fait pour optimiser, regrouper les services et... écraser les petits).

  2. Galapiat - 19 août 2018

    la canicule , ça laisse des traces irréversibles.

  3. Abolition_de_la_monnaie - 19 août 2018

    Surtout au niveau des bâtiments lorsque l'hydrométrie des sols change à cause des canicules successives. 😉

  4. Guima - 5 septembre 2018

    C'est surtout la criminalité galopante qui détruit cette jolie ville de Grenoble et fait partir les gens. La ville est envahie par les bandes des cités. Dommage que cette jolie ville devienne invivable à ce point.

  5. Abolition_de_la_monnaie - 5 septembre 2018

    Oui, Grenoble n'a pas la chance de Lyon, où les mafias sont beaucoup plus discrètes, et les trafics, bien que beaucoup plus importants, sont là aussi plus discret, arrosant de drogue tous les quartiers, des plus pauvres aux plus riches.
    Mais peut-être que cette flambée de violences est liée à leur interdiction de publicités dans la ville ? 😀 Non ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut