Décines Grand Stade opposants Philippe Layat
© DR

Grand Stade : les opposants "continueront les actions"

Après avoir écrit aux élus du Grand Lyon pour leur signaler l’urgence de la situation des travaux sur les terrains de Philippe Layat, les opposants au Grand Stade entendent poursuivre les actions tant qu’ils n’auront pas de réponse.

Réunis lundi devant les locaux du Grand Lyon, puis une poignée devant l’hôtel de ville à l’occasion du conseil municipal, les membres d’associations anti-Grand Stade demandaient à rencontrer un élu. En vain.

Ils souhaitaient évoquer les travaux d’accès sud du Grand Stade, qui ont débuté depuis 3 semaines maintenant alors que des jugements doivent toujours être rendus. Une situation qu’ils ont évoquée dans une lettre envoyée au président du Grand Lyon et à laquelle ils attendent toujours une réponse.

"Nous poursuivrons les actions, comme celle d’hier devant le Grand Lyon, tant que nous n’aurons pas eu une réponse pour l’arrêt des travaux, je l’espère positive" explique Victor Fornito, président de l’association Solidarité, écologie et citoyenneté dans l’Est lyonnais.

à lire également
Les écologistes, arrivés en tête au 1er tour des municipales et des métropolitaines à Lyon et dans la Métropole de Lyon, ont trouvé un accord pour le 2e tour avec la gauche unie (PS, PC et alliés) et Nathalie Perrin-Gilbert (soutenue notamment par la France Insoumise). L'union de la gauche derrière la candidature de l'écologiste Bruno Bernard.
2 commentaires
  1. bruitdevert - 23 septembre 2014

    En France il faut maintenant se battre pour que la loi soit respectée par les élus et les autorités administratives ?

  2. grandlyonnaise - 24 septembre 2014

    il en est de même pour l'exécution de décisions de justice qui ne leur sont pas favorables .... 1789 n'a pas fini le boulot !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut