Réfugiés albanais plan froid © Tim Douet
© Tim Douet

Grand froid : des associations craignent pour la vie des sans-abri

Huit associations lyonnaises ont lancé un appel à la préfecture pour que de nouvelles places d’hébergement soient ouvertes avant l’arrivée de la vague de froid.

Alors qu'une vague de grand froid arrive sur Lyon, des associations lyonnaises* d'aide aux personnes sans abri ont lancé un appel à la préfecture face à "la hausse inquiétante du nombre de personnes sans solution d’hébergement". "Chaque soir, nous voyons des hommes, des femmes, mais aussi des enfants, parfois en bas âge et des mineurs non accompagnés survivant dans des conditions très précaires et dangereuses. La vulnérabilité de certains est plus que préoccupante (personnes âgées, en situation de handicap moteur lourd ou dans des états de santé nécessitant des soins)", ont-ils écrit.

* ABEJ, De cœur à cœur, Ensemble pour un repas, E.S.P.O.I.R, Juste un geste, Médecins du Monde, Muslim Hands, Social Rue, Vestibus.

“Nous craignons pour leurs vies”

Aujourd'hui, les signataires de cet appel demandent au préfet de "prendre les mesures nécessaires pour la mise à l’abri immédiate des personnes en situation de rue et l’ouverture de places d’hébergement, annoncées dans le Plan froid ainsi que la création de places supplémentaires dignes pour respecter le droit au logement, reconnu droit fondamental par la loi française".

Pour faire face, la préfecture a ouvert un gymnase début janvier. Une solution qui n'est pas suffisante pour les associations. "Nous continuons à rencontrer de nombreuses personnes à la rue ou dans des lieux “invisibles” (voitures, squats) en dépit des annonces faites par la préfecture. Nous nous retrouvons impuissants face à la détresse de ces familles et de ces hommes ou femmes adultes ou mineurs isolés. À l’heure où une nouvelle vague de froid est annoncée cette semaine, nous craignons pour leurs vies !" préviennent-ils.

Lire aussi Migrants : un centre d’hébergement “utilisé comme centre de rétention”
à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut