Gilets Jaunes Lyon – 6 avril 2019 – @AnthonyFaure

Gilets jaunes : un nouveau samedi sous tension à Lyon

Ce samedi, c’était l’acte XXI de la mobilisation des Gilets jaunes. A Lyon, ils étaient environ 1 000 manifestants au début de la mobilisation, en Presqu’Ile. La fin d’après-midi a été tendue dans les 3e et 7e arrondissements.

Le rendez-vous était donné place de la République (Lyon 2e) samedi à 14h pour l’acte XXI de la mobilisation des Gilets jaunes. Environ 1000 manifestants ont très vite rejoint la place des Jacobins puis emprunté la très commerçante rue Edouard-Herriot en direction de l’Hôtel de Ville (Lyon 1er). Dans le calme, avec quelques mots pas très aimables pour le président de la République, Emmanuel Macron.

La cacophonie a vite régné en Presqu’Ile. Bloqués par les forces de l’ordre à plusieurs endroits, les Gilets Jaunes ne savaient pas trop où aller. Un peu comme chaque samedi. Ainsi, de nombreux petits groupes se sont constitués dans les ruelles escarpées du centre-ville de Lyon.

Face-à-face tendu à de nombreux endroits

Le "gros" des manifestants s’est ensuite retrouvé sur les quais du Rhône, à proximité de l’Opéra (Lyon 1er), quai Jean-Moulin. C’est là que les premières tensions ont éclaté. Elles vont se poursuivre, dans l’après-midi, dans les 3e et les 7e arrondissements.

Après avoir rejoint le 3e arrondissement par le pont Lafayette, la mobilisation se segmente dans les quartiers de Préfecture (Lyon 3e) et de Guillotière (Lyon 7e). Les manifestants sont de moins en moins nombreux mais de plus en plus déterminés. Les face-à-face se multiplient avec les forces de l’ordre. La tension est palpable. Repoussés dans le 7e arrondissement, les derniers manifestants sont présents dans les quartiers de Jean Macé, Jean Jaurès, Debourg ou Gerland où des nuages de gaz lacrymogènes sont visibles dans certaines rues. Le calme est revenu vers 18h.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut