Gilets Jaunes @Thomas Frénéat

Gilets jaunes : Lyon, la capitale du mouvement ce samedi  

Une manifestation d’ampleur nationale est attendue à Lyon, ce samedi 11 mai, pour l’acte 26 de la mobilisation des Gilets jaunes. La Préfecture, pour la première fois, a mis en place 4 périmètres d’interdiction de manifester. Le dispositif policier sera très important.

La manifestation s’annonce conséquente samedi à Lyon lors de l’acte 26 de la mobilisation des Gilets jaunes. En effet, ce 11 mai, Lyon a été choisie pour être la capitale nationale des revendications. Un appel national a été lancé pour "investir la capitale des Gaules" sur plusieurs groupes Facebook très actifs de Gilets jaunes. Des figures des Gilets jaunes, comme Jérôme Rodrigues et Ramous, sont attendus à Lyon.

Environ 500 personnes battaient le pavé, à Lyon, ces derniers samedis. Ils devraient être beaucoup plus nombreux ce 11 mai. Face à ce probable afflux de manifestants, la préfecture du Rhône a changé son dispositif. Quatre secteurs seront concernés par l’interdiction de manifestation. Contre un seul habituellement.

Outre le secteur "habituel" Hôtel de Ville-Bellecour, ceux concernant les quartiers de la Part-Dieu, Victor Hugo-Perrache et du Vieux-Lyon seront interdits aux manifestations. Et ce de 11h à minuit (voir les secteurs interdits ici).

Un dispositif policier exceptionnel

Le dispositif policier sera renforcé par rapport aux autres samedis. De manière conséquente et presque unique depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Le Progrès précise que des contrôles seront effectués en amont par les forces de l'ordre, notamment à la sortie des trains et aux barrières de péage d'autoroute.

Une manifestation a été déclarée en Préfecture, avec un rendez-vous prévu à la mi-journée place Bellecour, en plein cœur de Lyon. Les manifestants devraient ensuite emprunter les quais du Rhône en direction du nord, puis traverser le fleuve par le pont Morand.

Une manifestation déclarée en Préfecture

Ensuite, ils devraient longer le Rhône de l’autre côté par les quais Sarrail, Augagneur et Bernard puis prendre l’avenue Berthelot jusqu’à la place Jean-Macé. A Jean-Macé, virage à gauche sur l’avenue Jean-Jaurès puis retour en Presqu’île et à Bellecour par le cours Gambetta et le pont de la Guillotière.

à lire également
Câlin, danse, fausse chaîne en or... cette année 2019 à Lyon aura été marquée par la multiplication des techniques employées par les pickpockets pour voler leur victime. Certains emploient désormais celle de "la fausse chute", explication. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 mai 2019

    "Le Progrès précise que des contrôles seront effectués en amont par les forces de l'ordre, notamment à la sortie des trains et aux barrières de péage d'autoroute."
    .
    c'est vraiment "la voix du maître" ce "progrès" ! :o)
    Et ce qu'il y a de bien avec ces "contrôles préventifs" c'est qu'ils seront loin des caméras pour voir ce qu'il se passe réellement...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut