François Hollande © Tim Douet
© Tim Douet

François Hollande sera à Lyon mercredi

Le président de la République sera en visite à Lyon sur le thème de la santé et de la sécurité sanitaire internationale.

C'est dans la ville de Lyon que se rencontreront de nouveau le président de la république française et son homologue sud africain, Jacob Zuma. Ils seront également accompagnés par la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, mais aussi par André Vallini, secrétaire d'Etat auprès du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international.

Le matin, François Hollande visitera le centre de lutte contre le cancer Léon Bérard et l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique (IHOPe) de l'hôpital, avant de faire une déclaration officielle.

Au centre des congrès de Lyon, un déjeuner de travail sera organisé avant le lancement officiel d'une commission des Nations Unies sur l'emploi en santé et la croissance économique qui sera co-présidée par les présidents François Hollande et Jacob Zuma. Le lancement officiel de cette commission des Nations Unis aura lieu à 13 heures, juste avant une conférence sur la sécurité sanitaire internationale.

La création de cette commission avait été annoncée par le secrétaire général des Nations Unis, Ban ki-Moon, le 2 mars dernier : elle vise à promouvoir le recrutement du personnel de santé dans les pays en développement comme moyen de contribuer à l’atteinte des objectifs mondiaux de santé, de croissance économique et de progrès social.

2 commentaires
  1. spacelex - 21 mars 2016

    C'est quoi cette photo ?! Une archive de 2012 !!! Depuis Moi-je a repris 1 000 000 fois du Flamby et des croissants, a repris 20 kg, a répudié en public sa compagne, à reçu les groupes parlementaires PS au palais, à embauché son autre ancienne compagne accessoirement mère de ses 4 enfants, passe maintenant du bon temps dans le château de son autre nouvelle compagne ... et pour la faire courte a renié l'intégralité de ses 'Moi-président'. Accompagné de Vallini ce vaniteux, petit joueur comparé à Sapin, qui pourra contempler de Lyon et de loin les ruines de la socialie isèroise en plein redressement par les Républicains. Qu'il ne nourrisse aucun espoir, Lyon ne sera pas non plus le lieu de sa résurrection.

  2. spacelex - 21 mars 2016

    Pour revenir sur le fond du déplacement : le cancer. Eh Pépère ! pas la peine de parler à nouveau avec une larme à l’œil, de crocodile, de ton meilleur ami corrézien - J. Chirac et de son plan cancer - la manœuvre ne fonctionnera pas ... plus. Former des médecins venant de pays en voie de développement pourquoi pas mais il faudrait surtout qu'ils veuillent retourner chez eux pour aider leur pays ... plutôt que de rester chez nous et servir d’intérimaires au rabais dans les services de nos si fabuleux hôpitaux publiques et privés.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut