justice

Football : 18 mois ferme pour avoir tiré dans la tête d'un adversaire

Un homme a écopé de 18 mois de prison ferme pour avoir tiré dans la tête d'un adversaire plutôt que dans le ballon, lors d'un match de quartier, le dimanche 6 septembre.

Le 6 septembre dernier, alors qu'un match est organisé dans le quartier de la Croix-Rousse au stade municipal des Chartreux, une rixe éclate entre deux joueurs après une faute, rapporte Le Progrès. Alors que les esprits commencent à s'échauffer et que quelques coups partent, les autres joueurs séparent les deux protagonistes. Mais, encore à terre, l'un des deux reçoit un coup de pied dans la tête par un des joueurs présents. La victime, sonnée, rentre chez elle et ne se rend compte que le lendemain de la gravité de sa blessure, une fracture du crâne. Opéré depuis, on ne sait pas encore s'il gardera des séquelles.

Ce n'est que ce lundi 21 septembre que son agresseur a été interpellé et jugé en comparution immédiate, toujours selon le quotidien. Sans véritable défense, celui-ci a évoqué un coup de sang. Mais faute intentionnelle ou problème de vue, la justice a tranché et a condamné le jeune homme de 20 ans à deux ans de prison dont 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut