Fin de l'occupation du collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin

Malgré la prise en charge de la préfecture, les personnels qui s'étaient mobilisées pour offrir un toit aux familles des élèves sans domicile sont loin de crier victoire. Ils ont prévenu qu'ils demeureraient très vigilants quant à l'évolution de la situation.

C'est la fin de trois semaines d'occupation au collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin. Trois semaines au terme desquelles les personnels de l'établissement ont obtenu que les familles de sept élèves sans domicile accèdent à un toit. La préfecture a en effet proposé une prise en charge des trois familles hébergés au collège depuis le 3 novembre. Elles devraient être accueillies dans un hôtel de Meyzieu. Combinée à la pression de la Ligue des droits de l'Homme et du collectif "Jamais sans toit" sur les autorités publique, l'occupation semble avoir porté ses fruits.

"Loin d'être une victoire"

De manière temporaire du moins. Car l'accueil à Meyzieu ne devrait durer qu'une semaine. "C'est loin d'être une victoire", glisse Thomas Vitte, professeur de mathématique. "Nous restons mobilisés et vigilants", prévient-il. Les personnels mobilisés demandent notamment que les familles concernées "intègrent concrètement le plan hivernal". Ils redoutent surtout que ces familles serbes et albanaises fassent l'objet d'une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Anticipant une éventuelle reconduite à la frontière, ils rappellent que "François Hollande s'était engagé à ne pas procéder à l'expulsion d'enfants en cours d'année scolaire".

La préfecture a évoqué la possibilité d'une aide au retour afin d'inciter ces familles à regagner leur pays d'origine, indique Thomas Vitte. L'issue la plus probable selon le professeur qui s'appuie sur l'exemple de l'école Gilbert Dru. Et une raison supplémentaire de rester vigilants pour les personnels mobilisés.

Lire aussi : A Lyon, des écoles mobilisées pour exiger le relogement des familles

1 commentaire
  1. Fanny44231 - 26 novembre 2016

    Et bien ce n'est pas trop tôt franchement ! Fanny du guide des sacs à langer .

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut