Feu vert pour le prolongement du T4, du beurre dans les épinards ?

C'est en tout cas ce qu'annonce le Sytral, syndicat mixte en charge du développement des transports en commun dans le Grand-Lyon. Une nouvelle qui intervient à la veille de la grève des conducteurs d'engins (bus, métro, tramway) qui promet d'être 'dure'. Un préavis reconductible de trois mois a été déposé par les syndicats.

De quoi noyer le poisson ? Certainement pas. Le Sytral attendait de longue date la déclaration d'utilité publique (DUP) (*) de la Préfecture pour lancer les travaux de prolongement de la ligne T4. Celle-ci doit relier à l'horizon 2013, le 8ème arrondissement de Lyon (station Mendès France - Jet d'eau, avenue Berthelot) au campus universitaire de la Doua (station IUT Feyssine à Villeurbanne). Il s'agit de prolonger la ligne T4 de tramway pré-existante entre Vénissieux (station Hôpital Vénissieux Feyzin) et Lyon 8ème.

Les travaux de prolongement de la ligne coûteront 78 millions d'euros hors taxe, selon le budget prévisionnel. Une somme dédiée principalement à la construction de 2.3 kilomètres de rails supplémentaires entre la place Mendès-France avenue Berthelot et la Part-Dieu.

Le reste du nouveau trajet jusqu'à la Doua s'effectuant sur le tracé du T1. Côté calendrier, on sait maintenant que les travaux préliminaires de déviations de réseaux (eau, électricité...) commenceront en novembre prochain et se poursuivront jusqu'à la fin de l'année 2010. Les travaux d'ouvrage d'arts débuteront en mai 2010 et les travaux d'infrastructures commenceront début 2011.

Alors, 2.3 kilomètres de rails suplémentaires contre trois mois de grève ? De quoi calmer les usagers mécontents ? Pas si sûr.

(*) Procédure administrative qui permet de réaliser une opération d'aménagement en expropriant les terrains privés sur le tracé de celle-ci.

Retrouvez les prévisions de trafic actualisées pour jeudi 24 septembre et vendredi 25 septembre en cliquant ici

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut