Barbarin
© Tim Douet

Fête des lumières annulée : le point sur les réactions

Face au choix de la municipalité d’annuler la Fête des lumières cette année, plusieurs personnalités politiques et religieuses ont fait part de leur réaction, en solidarité avec la décision prise.

Parmi les personnalités lyonnaises qui ont fait connaître leur réaction, le président du conseil régional Jean-Jack Queyranne (PS) a déclaré soutenir cette “décision difficile”. Dans un communiqué, il a salué “le sang-froid et la détermination” de Gérard Collomb ainsi que la “grande responsabilité” des autorités publiques.

Michel Havard, leader Les Républicains à la Ville de Lyon, s’est également positionné en faveur du choix du maire. “Nous sommes, malheureusement, dans des circonstances exceptionnelles qui nécessitent des mesures exceptionnelles pour assurer la protection des Lyonnais”, a-t-il estimé. Le conseiller municipal a confirmé sa présence pour le 8 décembre, journée qui rendra hommage aux victimes des attentats de Paris.

L’archevêque de Lyon Philippe Barbarin a quant à lui qualifié cette décision de “choix prudent, raisonnable et sage”. Le cardinal a annoncé le maintien des messes prévues le 8 décembre, “sauf avis contraire des services de sécurité”.

Communauté économique solidaire

Le président du Medef Lyon-Rhône, Laurent Fiard, celui de la chambre des métiers, Alain Audouard, ainsi que ceux de la CCI de Lyon, Emmanuel Imberton, et de la CGPME du Rhône, François Turcas, se disent solidaires avec cette décision. “L’heure est au recueillement et à la compassion, par respect pour nos compatriotes assassinés et leurs familles”, ont-ils déclaré dans un communiqué commun.

à lire également
Spectacle du Groupe F place des Terreaux – Fête des lumières 2005 © Ville de Lyon
Les œuvres et le programme de la Fête des Lumières - 8 décembre seront bientôt présentés. Le jeudi 7 novembre, le programme de la Fête des Lumières sera enfin dévoilé et les 65 créations prévues présentées au public. Cette année 2019 est marquée par le 30e anniversaire du Plan Lumière, mais aussi le possible retour […]
1 commentaire
  1. jpbc - 24 novembre 2015

    Pas facile de décider ! Mais comme il y a une certaine entente sur la décision, c'était la bonne en la circonstance. L'épreuve réunit. Déjà le CFCM a décidé de certifier la liste des imans qui dirigeront l'enseignement et le culte de leur religion en France, religion qui doit aller en accord avec les lois fondamentales de la République (voire cette déclaration officielle, que je relate à ma manière). Un cadeau de Noël ! Cela me réchauffe le cœur ! Une décision, à ma connaissance, nouvelle sur Terre, qui entre bien dans la tradition, le message originel universel de Noël : 'paix sur terre aux hommes de bonne volonté'.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut