Fête des Lumières 2008 : Fenêtre sur Cour, Montée de la Grande Côte

Emmanuel Sautai et Thomas Bart, de la société Abax s'en sont amsués. " Notre principe est de transformer cet escalier intérieur en escalier intérieur ", dit Emmanuel Sautai. C'est ainsi qu'à chaque pallier, des fenêtres invitent les passants à découvrir de petites scènes de vie quotidienne, du jardin au dernier étage de l'immeuble, en passant par l'appartement au rez-de-chaussée de la concierge. Les spectateurs assistent à des scénettes plutôt insolites : un psychiatre qui ne soigne que des patients siamois, un zappeur de télévision qui devient fou, une femme à sa fenêtre qui se rend compte qu'elle est elle-même observée... Ses plans-séquences sont projetés à chaque niveau des escaliers grâce à des installations vidéo et sonores. L'objectif des réalisateurs de ce projet ? " Offrir de l'émotion, de la poésie, des rires, mais aussi surprendre les spectateurs ! ", selon Emmanuel Sautai.

Lyon 1er, Montée de la Grande Côte.

Faire défiler vers le haut