Est-ce qu'un SUV s'appelle une "batardine" au Canada ?

De plus en plus nombreux sur les routes de France, les véhicules de type SUV se retrouvent sous le feu de certaines critiques, mais aussi quelques plaisanteries.

En 2018, les SUV ont représenté 40 % des ventes de voitures dans le monde (contre 18 % en 2010). Plus grands, plus lourds, mais aussi plus polluants, ces véhicules sont de plus en plus pointés du doigt. Selon l'Agence internationale de l'énergie dans un rapport : "Si l’appétit des consommateurs pour les SUV continuait de croître au rythme de cette dernière décennie, ces voitures ajouteraient près de 2 millions de barils par jour à la demande mondiale de pétrole d’ici 2040, annulant les économies permises par 150 millions de voitures électriques".

En 2018, pour la deuxième année de suite, les émissions de CO2 des voitures neuves ont ainsi augmenté selon l'Agence européenne de l’environnement pour s'établir en moyenne à 120 grammes de CO2 par kilomètre. Les SUV sont désignés comme la cause principale de cette inversion de courbe et l'objectif de 95 grammes de CO2 d'ici 2021 semble inatteignable. Nouveau symbole, le SUV n'est pas à l'abri de quelques plaisanteries.

A la recherche de la batardine

Ainsi, ce jeudi 17 octobre, on pouvait lire sur la page Wikipedia consacrée à ce type de véhicule qu'au Canada, les SUV s’appelleraient "Batardine'' (néologisme calqué sur le mot français "citadine" et formé à partir du radical "bâtard", renvoyant à un sens étendu du mot signifiant "mariage entre 2 choses")" (voir l'historique ici). Cette mention a depuis été supprimée. Aucun néologisme de ce genre n'est répertorié au Canada ou dans la province de Québec, où les Sport Utility Vehicles (SUV) sont parfois appelés Véhicules utilitaires de sport (VUS). L'office québécois mentionne une seule variante qui n'est pas utilisée : véhicule loisir travail ou VLT "des propositions de la Commission de terminologie et de néologie de l'automobile (France) qui n'ont d'ailleurs pas réussi à s'implanter sur le territoire franco-européen". Dès lors, point de "batardine" pour désigner les SUV. Qui sait, de la plaisanterie naîtra peut être un néologisme qui pourrait entrer dans le langage. C'est toute la beauté des langues vivantes !

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut