Épisode de pollution : pas de circulation différenciée à Lyon

La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 

Alors qu'un épisode de pollution aux particules fines est en cours, la métropole de Lyon, et plus largement le bassin Lyonnais-nord Isère, viennent d'être placés en niveau d'alerte 1 pollution aux particules fines. Le préfet du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes a pris un arrêté instituant une liste de mesures, notamment relatives au secteur agricole, industriel, du BTP et résidentiel.

En ce qui concerne les transports, Pascal Mailhos a décidé d’abaisser temporairement la vitesse de 20km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Pour les axes sur lesquels la vitesse est limitée à 80 km/h, l’abaissement est porté à 70 km/h.

Cependant, en raison du début de la Fête des lumières et des mouvements sociaux qui touchent la région, le préfet a décidé de ne pas mettre en place la circulation différenciée via les vignettes Crit'Air.

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Alors que nous nous dirigeons vers le premier mois de déconfinement pour Lyon, c'est un nouveau très bon bilan de l'épidémie de coronavirus COVID-19 qui est publié ce 4 juin. Les hospitalisations passent sous la barre des 1000, les réanimations sous celle des 100.
2 commentaires
  1. Marc LOGIER - 6 décembre 2019

    Des décisions stupides car irresponsables surtout en matière écologique et pour garantir la santé des lyonnais. Autre exemple d'aberration? hier, jeudi, milieu d'après midi: peu de monde dans les rues de la presqu'ile (normal: beaucoup de manifestants occupés à regagner leurs foyers ou à se réunir pour boire un pot du côté de la Guillotière et Jean Macé) mais, toujours à la pointe de la réactivité et du progrès, les TCL ont décidé d'interdire la circulation des bus dès 16h dans le centre ville! cherchez l'erreur? parce que par contre, toutes les bagnoles avaient, elles, accès à la presqu'ile. 3 heures avant le début de la manifestation, on supprime la circulation des bus? elle est où la logique? on paye des abonnements et les motifs de non circulation des bus ne manquent jamais : week ends piétonniers, manifs des gilets jaunes et maintenant Fête des Lumières. A part ça on n'hésite pas à augmenter régulièrement le prix de l'abonnement, hein, aux TCL tout ça pour des gadgets comme la 4G dans le métro, le relooking de la carte Técély (tu parles)? Ils se foutent du monde, à Lyon, avec leurs transports en commun qui en découragent plus d'un à force d'être plus souvent à l'arrêt qu'en état de fonctionner normalement. Ils le font exprès ou quoi?

    1. vieux caladois - 6 décembre 2019

      joyeux Noel

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut