Épisode de pollution : pas de circulation différenciée à Lyon

La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 

Alors qu'un épisode de pollution aux particules fines est en cours, la métropole de Lyon, et plus largement le bassin Lyonnais-nord Isère, viennent d'être placés en niveau d'alerte 1 pollution aux particules fines. Le préfet du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes a pris un arrêté instituant une liste de mesures, notamment relatives au secteur agricole, industriel, du BTP et résidentiel.

En ce qui concerne les transports, Pascal Mailhos a décidé d’abaisser temporairement la vitesse de 20km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Pour les axes sur lesquels la vitesse est limitée à 80 km/h, l’abaissement est porté à 70 km/h.

Cependant, en raison du début de la Fête des lumières et des mouvements sociaux qui touchent la région, le préfet a décidé de ne pas mettre en place la circulation différenciée via les vignettes Crit'Air.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut