Environnement : une grève nationale pour réclamer des moyens

Les fonctionnaires et les contractuels parfois précaires de l'environnement demandent des moyens et une plus grande reconnaissance. A Lyon, le rendez-vous est donné à 11 heures place Bellecour.

vignes Beaujolais

©DR
vignes Beaujolais

Qu'ils travaillent pour le Ministère de l'Ecologie, l'Office national de la Chasse et de la Faune Sauvage ou l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques... tous sont appelés à faire grève aujourd'hui pour protester contre la diminution des effectifs dans un contexte ou les attentes en matière de protection de l'environnement augmentent. Les rendez-vous sont donnés à Lyon, Paris, Nantes et Montpellier.

"Aujourd'hui pour constater les nitrates, il n'y a plus grand monde"

Anne Aeschimann travaille pour l'Office Nationale de l'eau dans la région de Lyon. Elle déplore que dans le département du Rhône, seuls 8 agents sont censés couvrir toute la surface du territoire pour constater la qualité des eaux mais aussi de la faune. Sur un sujet brûlant d'actualité comme la pollution des eaux par les nitrates, elle regrette qu"aujourd'hui, pour constater leur présence dans les cours d'eau français, il n'y a plus grand monde". Ces nitrates sont par exemple très présents autour des vignes du Beaujolais. Mais pour le savoir, encore faut-il pouvoir le constater correctement.

Fontaine des Jacobins

© Guillaume Lamy
Fontaine des Jacobins

"Les amendes vont se chiffrer en milliards"

Anne Aeschimann rappelle également que la France risque des amendes en terme de qualité des eaux : "Pour un non-respect de la qualité des eaux fixée par la directive européenne cadre, ça va se chiffrer en milliards."

Depuis 2006, les travailleurs de l'environnement se voient promettre des améliorations au niveau de leurs statuts. Des promesses qui, jusqu'à aujourd'hui, n'ont jamais été tenues. Place Bellecour dès 11 heures, ils seront près de 150 à réclamer les moyens de mener à bien leurs missions pour évaluer et protéger l'environnement de tous.

à lire également
Faire défiler vers le haut