manifestation3_photo Loïc Blache
© Loïc Blache

Entre 4 500 et 8 000 manifestants contre la politique de sécurité de Sarkozy

manifestation3_photo Loïc Blache ()

© Loïc Blache

À l'appel de 63 associations, entre 4 500 et 8 000 manifestants ont défilé ce samedi, 14 heures, dans les rues de Lyon pour manifester contre la "politique xénophobe et raciste" du gouvernement.

Ce samedi, de la place Bellecour au Palais de la Bourse (Cordeliers), il n'y avait qu'un seul mot d'ordre, résumé par la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) : "Non au morcellement ethnique de la République, qui doit rester une et indivisible", condamnant les "luttes actuelles contre les Roms." L'été a, en effet, été riche en annonces gouvernementales sur le sécuritaire. Et ces multiples déclarations concernant les expulsions de Roms ont déclenché une levée de boucliers de la part de divers partis politiques et associations.

manifestation2_photo Loïc Blache ()

© Loïc Blache

Parmi elles, la Ligue des droits de l'Homme (LDH) était présente dans le cortège. "À titre personnel, je considère qu'une société est un ensemble d'individus qui défend le droit commun. La stigmatisation de certains groupes humains, utilisés comme des bouc-émissaires à une crise, crée des frayeurs. Toutes les démocraties devraient haïr cela", explique Claude Mouchikhine, représentant de la LDH Pierre-Bénite. Son collègue responsable de la LDH Rhône, Stéphane Gomez, dénonce "la politique du recul des libertés depuis que Nicolas Sarkozy est devenu ministre de l'Intérieur en 2002. Il a désigné les Roms, les gens du voyage et les personnes issues de l'immigration comme étant des ennemis intérieurs".

Les Roms expulsés reviennent ensuite en France

De son côté, Christian Luriti, du collectif Rom et du secours catholique, ne ressent pas une augmentation des expulsions, mais "une hausse du nombre de visites de la police pour un recensement. Les obligations de quitter le territoire français (OQTF) ont un effet sur les départs volontaires." Des expulsés que l'on retrouve, quelque temps plus tard, à nouveau en France.

manifestation4_photo Loïc Blache ()

© Loïc Blache

Au milieu du cortège, une trentaine de motards de la Fédération française des motards en colère (FFMC) manifestaient aussi. "Nous sommes là par solidarité et nous nous opposons à toute forme de discrimination, milite Julien Despierres, coordinateur FFMC69. Même si nos problèmes sont sans commune mesure avec ceux des Roms, nous luttons aussi contre la politique ultra-sécuritaire du gouvernement. Car, aujourd'hui, en cas d'accident, le motard est souvent présenté d'office comme le responsable. Tout est fait pour nous monter les uns contre les autres."

5 commentaires
  1. bruno - 4 septembre 2010

    C'est la crise à lyoncapitale ? Vous avez plus de quoi vous payer des photographes ? Un nouveau stagiaire qui fait l'article ET les photos ?N'empêche, les photos amateur dans une publication de presse, ça fait un peu tache, non ? (la première c'est abusé, tout y est, sur-Ex et masse de bruit) Déjà que les articles de stagiaires c'est parfois limite.... Sinon bonne mobilisation aujourd'hui, ça fait plaisir à voir.

  2. Valois - 5 septembre 2010

    @bruno : à quoi cela sert il de sabrer Lyon Capitale ? Vous pouvez débattre avec eux ou non, mais les traiter comme vous le faites, cela ne se doit. Quand à cette manifestation, on dit qu'il y en a pour 100.000 manifestants en France, hier. Je trouve cela plutôt léger, et dangereux. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est la faute à la rentrée scolaire ! Salutation

  3. willycat - 5 septembre 2010

    moi j'aime bien ce genre d'articles pour se délecter de la créativité des banderoles et autres montages préparés par les manifestants, tout un travail.

  4. Grand Lyonnais - 5 septembre 2010

    Si au moins nous étions en sécurité mais même pas. La politique de Sarkozy est un échec sur toute la ligne en sécurité clochardisation des forces de police violence en hausse. Comme ses autres politique éducation défense fiscalité culture eco social ce type saccage la nation. Y a plus que MNutella pour le soutenir.

  5. bruno - 5 septembre 2010

    @Valois.Et pourquoi donc devrais-je réserver mon jugement sur lyoncapitale quand la qualité de la publication -que j'apprécie pourtant la plupart du temps- est en baisse significative ? Je lit ce journal, je ne lui ai pas prêté allégeance 😀 !!Par ailleurs je regrette l'utilisation si courante des stagiaires, à la fois en raison de cette 'sous-traitance' non payé qui se répete très souvent chez lyoncap, d'autre part sur la qualité souvent discutable des articles ainsi produit (stagiaire mais absences de relecture serieuse de la rédaction !).Quand à la photo je trouve honteux cette mode d'utilisé partout des photos amateurs (gratuites ! pour un stagiaire c'est pareille) qui ont bien moins d'intérêt que les photos professionnelles. Surtout alors que j'ai croisé dans la manifestation au moins un photographe travaillant pour lyoncapitale en train de bosser...Quand à la fréquentation de la manifestation, entre 4000 et 8000 personnes à lyon, pour un premier week-end de septembre, c'est loin d'être négligeable. ET surtout une manifestation diversifié, et non pas composé uniquement de militants...

  6. Yvan, de Lyon - 5 septembre 2010

    J'espère simplement que tous ces manifestants, soient présents dans l'isoloir en 2012.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut