En pleine épidémie de coronavirus, début ce mardi de la campagne de vaccination contre la grippe

C'est dans le contexte très difficile de la crise sanitaire actuelle que démarre, ce mardi, la campagne de vaccination anti-grippale.

Alors que le pays traverse une situation d'une complexité sans précédent avec le sursaut de la crise sanitaire liée au Covid-19, les organes décisionnaires doivent faire en sorte que d'autres virus et maladies ne viennent pas s'y ajouter et compliquer encore plus la situation à l'approche de l'hiver.

C'est le souhait adressé par l'Académie nationale de Pharmacie par le biais d'un communiqué publié sur son site, alors que la campagne annuelle de vaccination contre la grippe débute ce mardi.

Selon l'organisme, il faut que cette campagne soit « menée et comprise dans un contexte de crise sanitaire inédite, pour éviter que ne se surajoutent à un rebond de la Covid-19 les infections hivernales habituelles, notamment chez les personnes les plus fragiles [...] L’Académie nationale de Pharmacie attend des autorités qu’elles prennent rapidement des décisions justifiées, raisonnées et raisonnables, mais fermes. »

Priorité aux personnes fragiles

Des décisions essentielles pour ne pas faire empirer une situation déjà catastrophique et éviter la saturation des établissements de santé : « il faut éviter à tout prix que les épidémies virales respiratoires hivernales, ainsi que les gastro-entérites à rotavirus, encombrent, voire saturent, en même temps les hôpitaux, les services d’urgence, les laboratoires de biologie en ville et l’ensemble du système de soins primaires, prévient l'Académie, qui préconise la vaccination contre la grippe pour enrayer une épidémie dont la gravité ne doit pas être sous-estimée, par rapport à celle de la Covid-19. »

Une lutte anti-grippale nécessaire et qui doit être destinée en priorité aux douze millions de personnes déclarées les plus vulnérables, puisqu'« en l’absence d’un vaccin contre le coronavirus, la vaccination contre les autres infections est notre seule parade pour ne pas fragiliser notre système de santé en protégeant les plus fragiles. »

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut