L’Hôtel-Dieu rénové vu du Rhône © Tim Douet, 2018
L’Hôtel-Dieu rénové vu du Rhône © Tim Douet, 2018

Emploi en Auvergne-Rhône-Alpes : un début 2019 mou

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’emploi salarié a « légèrement ralenti » au premier semestre. L’intérim revient en force, le chômage reste stable, l’activité hôtelière se porte mieux qu’en 2018. Voici ce qu’il faut retenir de la conjoncture économique du premier semestre de 2019 dans la région.

Les résultats sont tombés. Au premier semestre de 2019, l’emploi salarié total en Auvergne-Rhône-Alpes enregistre une hausse 0,3 %. Ce chiffre est en ralentissement. En effet, en 2018, atteignait +0,5 %. Si l’emploi régional dans le secteur public est stable, celui du secteur privé gagne près de 9 500 personnes, soit une hausse de 0,4 %.

L’intérim reprend de la vigueur avec une augmentation de 0,5 % après avoir enchaîné avec trois trimestres consécutifs de déficit. Le taux de chômage de la région, quant à lui, reste stable et représente 7,5 % de la population active. Côté micro-entrepreneuriat, on recense 23 600 entreprises crées dans la région seulement pour le premier trimestre de 2019, une hausse non négligeable de 8,2 % par rapport à la fin de l’année 2018. Au contraire, les autorisations de construction sont en baisse. Enfin, l’activité hôtelière est marquée par une dynamique positive. Et pour cause, les hôtels ont enregistré 6,5 millions de nuitées dans la région, ce qui représente 1 % de plus que le début de l’année 2018.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut