EELV Rhône-Alpes : “Il faut arrêter la centrale du Bugey”

Suite à l'incendie qui a touché la centrale nucléaire du Bugey ce lundi après-midi, Europe Écologie-Les Verts Rhône-Alpes n'a pas manqué de réagir à travers un communiqué de presse. Le parti estime qu'un incident plus grave pourrait arriver.

“La centrale du Bugey est la seconde plus vieille centrale française après Fessenheim. Elle voit s’accumuler des incidents qui n’existaient pas il y a encore quelques années. C’est la première centrale à avoir fait l’objet de deux mises en demeure de l’ASN en seulement quelques mois (obligation de réaliser des travaux de sécurité contre le risque d’inondation, obligation de réparer la fuite de tritium…). L’ASN a par ailleurs repéré un grave défaut d’étanchéité des dômes des réacteurs, défaut auquel EDF devait amener une correction urgente fin mars 2013, mais dont nous n’avons aucune nouvelle. La dalle de ses réacteurs (radier) est, comme celle de Fessenheim, plus fragile que celles des autres centrales françaises.”

Le nombre, la fréquence et la gravité des incidents à répétition sur cette ancienne centrale est “totalement inadmissible”, selon le groupe écologiste. Et de prévenir : “Encore une fois, la communication de crise d’EDF va chercher à rassurer la population en indiquant qu’aucun secteur de la partie nucléaire des installations n’a été touché. C’est évidemment faire oublier que l’accident grave, quand il se produira, sera très probablement issu d’un enchaînement de dysfonctionnements comme ils commencent à apparaître aujourd’hui.”

Dès lors, pour EELV, la situation ne peut perdurer : “La centrale du Bugey fait partie, de toute évidence, des installations nucléaires qui doivent être arrêtées en priorité, en cohérence avec les engagements du président de la République de diminuer à 50 % la part du nucléaire dans la production électrique.”

1 commentaire
  1. Epsilon - mar 25 Juin 13 à 8 h 00

    Ils n'ont rien compris : ce qu'il faut faire, c'est rajouter des caméras de surveillance pour voir qui cause des incendies. Et établir la priorité nationale pour l'embauche au Bugey, et que l'Ain sorte de l'euro. Les économies d'énergie, c'est trop compliqué!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut