Ebola
© ZOOM DOSSO / AFP

Ebola : "Nous sommes en train de perdre la bataille"

Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale tire la sonnette d'alarme. Selon lui : "Nous sommes en train de perdre la bataille" face au virus Ebola.

La Banque mondiale appelle les États à convertir en actes les promesses d'aide financière et humaine. Les pays peinent à mobiliser des moyens financiers pour lutter contre Ebola.

Selon Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale : "Nous sommes en train de perdre la bataille" face au virus. Le compte n'y est pas, les Nations Unies n’ont obtenu que 38 % des fonds demandés soit seulement 377 millions de dollars. Le Trust fund, fonds spécial de l'ONU dédié aux urgences, ne dispose que de 100.000 dollars sur les 20 millions initialement requis.

à lire également
Pas d'image
Ce 15 juin, le service des maladies infectieuses et tropicales de Lyon de l’hôpital de la Croix-Rousse s’apprête à accueillir un patient qui pourrait être atteint par Ebola. Le cas est actuellement en transfert depuis Grenoble.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut