Ebola : Lyon Sud cherche des volontaires pour tester un vaccin

L'Inserm passe un appel aux volontaires pour tester un vaccin préventif contre le virus Ebola. Dans le Rhône, c'est l'hôpital Lyon Sud qui accueillera les participants.

"Depuis 2014, le virus Ebola a fait plus de 28000 victimes", martèle l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), qui fait du développement d'un vaccin préventif une priorité pour endiguer l'épidémie. Voilà pourquoi il teste actuellement un protocole associant deux vaccins.

Plusieurs centres en France accueillent cette phase de test de ce nouveau protocole. Dans le Rhône, c'est l'hôpital Lyon Sud qui reçoit les participants de cette étude pilotée par l'unité de recherche clinique lyonnaise LyRec, note Le Progrès.

Une indemnisation entre 760 et 1240 €

Pour participer, il faut être âgé de 18 à 65 ans, habiter à proximité de l'hôpital, ne pas avoir eu d'antécédents graves suite à des vaccinations, ne pas participer à d'autres recherches médicales, ne pas donner son sang pendant la phase d'essai. Et être en bonne santé.

De plus, il faut pouvoir se rendre disponible 9 à 15 fois sur une durée d'un an, pour des rendez-vous durant entre 1 heure et 3 heures. Une indemnisation est prévue, qui s'élève entre 760 € et 1240 € selon le nombre de visites.

L'Inserm insiste sur le fait qu'il est impossible de contracter une fièvre Ebola durant ces tests. Mais rappelle que des effets secondaires classiques des vaccins sont possibles (démangeaisons, gène dans le bras, fatigue, maux de tête...).

Informations et coordonnées sur le site de l'Inserm.

Faire défiler vers le haut