Du cobalt 60 à l'origine de l'incident nucléaire en Isère

Aucune contamination des emplyés n'a été constatée.

D'après Michel Morin, préfet de l'Isère interrogé sur France 3, la faible radioactivité avérée dans l'entreprise Mafelec, à Chimilin, entre Lyon et Grenoble, serait 'vraisemblablement (due à du) cobalt 60. L'élément radiactif a été détecté dans des pièces métalliques provenant d'Inde et qui servent à Mafelec pour fabriquer des boutons d'ascenseurs.

Joint par téléphone hier, la préfecture s'était voulu très rassurante à propos de l'incident radiactif survenu dans les locaux de l'entreprise en précisant qu'il n'y avait 'aucune contamination humaine'.

Mardi, en milieu de journée, cette société spécialisée en équipements électriques a sollicité le service départemental d'incendie et de secours pour effectuer des contrôles de radioactivité. Quelques heures plus tôt, un transporteur de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle avait averti l'entreprise iséroise que des traces de radioactivité avaient été trouvées sur un colis qu'elle devait expédier à l'étranger. C'est la cellule mobile d'intervention radiologique (CMIR) qui s'est chargée d'effectuer des prélèvements et de contrôler les employés de Mafelec. Vers 22h30, les premiers résultats tombent. Soulagement. Aucun employé contaminé. Pour autant, un périmètre " restreint " de sécurité a été établi. " Il s'agit de rechercher de caractériser la source " explique Séverine Blanc, responsable qualité et sécurité environnement à Mafelec. Mercredi, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est sur place " pour voir comment traiter les pièces radioactives ". A priori, il s'agirait de boutons électroniques pour des ascenseurs. " La radioactivité est très faible : au-delà d'une distance d'un mètre, elle chute considérablement, précise la préfecture. Néanmoins, cette radioactivité est supérieure aux normes habituelles. ". Une partie du personnel n'a pas repris le travail ce mercredi. Des vérifications sont faites en ce moment en Inde, où sont fabriquées certaines pièces de Mafelec.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut