Don du sang : l'EFS inquiet par la diminution des réserves

L'établissement français du Sang s'inquiète de la diminution des stocks de sang. Les vacances, les jours fériés et les beaux jours sont autant de facteurs à ce manque de dons.

10 000 dons du sang par jour en France. C'est le nombre nécessaire de dons pour ne pas voir les réserves s'amenuiser. Actuellement, il manquerait environ 4000 dons par jours. L'Établissement français du Sang observe chaque année à la même époque une baisse de fréquentation. Les vacances et les jours fériés ainsi que l'arrivée des beaux jours sont l'explication principale à cette baisse. En Rhône-Alpes-Auvergne, 1400 dons journaliers sont attendus pour subvenir aux besoins nécessaires. "Donner son sang est un geste simple et solidaire qui permet de soigner 1 million de malades chaque année. Un don de sang est un geste précieux qui ne dure que 45 minutes (dont 10 minutes pour le prélèvement)" précise l'EFS dans un communiqué.

Malgré l'élan de dons qui s'était créé suite aux attentats du 13 novembre, cette année n'aura pas fait exception pour la réduction des stocks. "Beaucoup de personnes viennent pour la première fois lors de situations comme celle-ci (nb : celle du 13 novembre), mais elles ne reviennent pas", explique l'EFS Rhône-Alpes-Auvergne.

Les prochaines collectes mobiles dans Lyon auront lieu le 1er juin de 11 heures à 19 heures à la mairie du 7e arrondissement, et le 9 juin de 9 heures à 19 heures dans la mairie du 6e arrondissement. Il est également possible de donner son sang à la maison du don située au 3 cours Charlemagne dans le 2e arrondissement, du lundi au vendredi entre 8 heures et 19 heures, ainsi que le samedi matin de 9 heures à 13 heures. Il n'est pas obligatoire d'avoir de rendez-vous pour être reçu.

à lire également
Faire défiler vers le haut