mont Blanc

Dix randonneurs de Vaulx-en-Velin bloqués une nuit à 1 600 m

En empruntant le tronçon d'une randonnée d'été après de fortes chutes de neige et de pluie à la frontière entre la Savoie et la Haute-Savoie, dix randonneurs ont passé la nuit dans un igloo conçu par les secouristes avant d'être récupéré le lendemain par un hélicoptère.

Leur péripétie a engendré plus de peur que de mal. Les dix randonneurs âgés de 56 à 65 ans peuvent désormais rentrer sains et sauf à Vaulx-en-Velin. En vacances Megève en Haute-Savoie, le groupe avait inscrit dans son programme une randonnée en raquette dès 9 heures du matin ce jeudi. Une fois arrivés au sommet des pistes du domaine skiable des Portes du Mont-Blanc, ils ont souhaité redescendre vers le village de Praz-sur-Arly. Mais le tronçon emprunté, appartenant au Tour du Pays du Mont-Blanc, peut se révéler très périlleux en hiver, en particulier après les fortes chutes de neige et de pluie observées dans la région. À 18h30, alors que la nuit est tombée, les randonneurs contactent les secours après s'être judicieusement arrêtés en sommet de falaise.

Feu de camp et héliportage

Dix sauveteurs sont mobilisés, cinq gendarmes du PGHM de Chamonix et cinq sauveteurs du Groupe montagne des sapeurs-pompiers de Haute-Savoie. Huit d'entre eux les rejoignent à 1 600 mètres d'altitude. Une tranchée est creusée pour former un igloo avec une bâche. Les secouristes prépareront également un feu pour réchauffer les randonneurs en attendant que les conditions permettent à l'hélicoptère de venir les chercher. Un héliportage qui a pu être effectué le lendemain matin à 8 heures. Même s'ils étaient équipés d'une carte IGN et d'un GPS, les dix randonneurs prendront sans doute le temps de consulter des professionnels de la montagne ou de faire un tour dans un office de tourisme avant de s'élancer de nouveau en raquettes non loin du plus haut sommet d'Europe.

à lire également
neige station montagne
Tandis que la vigilance est passée de rouge à orange ce matin sur la Savoie, le prévisionniste de Météo France Yan Giezendanner explique le phénomène de lombarde qui a paralysé le département la nuit dernière.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut