Des stations de métro à Lyon et Villeurbanne transformées en galerie d'art temporaire

Du 30 juin au 15 septembre, le Sytral invite la culture et l'art dans quelques stations de la ligne A du métro. L'exposition "Urbanité" permettra d'offrir "une pause culturelle dans le parcours du voyageur", selon son président Bruno Bernard.

Les citadins pressés y accourent de tous les sens, et s'y entassent sur les quais. Les stations de métro, souvent mornes, parfois sombres, toujours ternes, ne sont en apparence pas propices à valoriser l'art et la culture. Afin de transformer cet "espace de vie partagé" en un lieu d'art et de culture, le Sytral propose de déployer dans certaines stations de la ville de Lyon "un tout nouveau projet artistique".

Les habitués de la ligne A du métro auront alors cet été l'occasion de découvrir l'exposition "URBANITÉ – Est-on le reflet du lieu où l’on habite ?". Ce projet artistique, composé "d'une trentaine de panneaux mêlant photos architecturales et témoignages d’habitants", permettra de mettre en avant le rapport qu'entretiennent les urbains avec l'espace public.

Pour Bruno Bernard, président du Sytral et de la Métropole de Lyon, il s'agit de transformer "ces espaces de vie que sont les transports en commun" et d'en faire "des lieux d'art et d'expression". Ce projet artistique, porté par un collectif lyonnais, pourra être observé dans les stations de métro Foch, Gratte-Ciel et Cusset, sur la ligne A jusqu'au 15 septembre.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut