Illustration Homeopathie © Tim Douet

Déremboursement de l'homéopathie : Boiron s'en remet au Conseil d'État

Comme il l'avait déjà annoncé, le groupe lyonnais Boiron saisit le Conseil d'État pour demander l'annulation du déremboursement de l'homéopathie.

La bataille de l'homéopathie se jouera également devant le Conseil d'État. Au 1er janvier 2020, l'homéopathie ne sera remboursée qu'à hauteur de 15 %, puis ne sera plus remboursée en 2021. Dans un communiqué qu'a pu consulter l'AFP, les laboratoires français Boiron et Lehning ont déposé deux recours auprès du Conseil d'État pour demander l'annulation des décrets sur le déremboursement. "Ces recours portent à la fois sur les irrégularités qui ont entaché la procédure d’évaluation de l’homéopathie par la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé et sur le caractère mal fondé de ces décrets", précisent les laboratoires.

Une question prioritaire de constitutionnalité est également déposée "afin de remettre en cause la loi qui a délégué à un seul ministre la décision quant à la prise en charge des médicaments homéopathiques". En 2017, l'assurance maladie a remboursé 126,8 millions d'euros liés à l'homéopathie. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a appliqué le déremboursement suivant ainsi les préconisations de la Haute Autorité de santé qui avait estimé son "efficacité", "insuffisante".

à lire également
Le président Emmanuel Macron a décidé de conforter la ministre de la santé Agnès Buzyn sur la question du déremboursement de l'homéopathie, écartant un scénario "en même temps" qui n'aurait satisfait personne. 
24 commentaires
  1. gintonic - 23 octobre 2019

    Belle bande de voleurs, et pleurnichards en plus!
    Vendre des bonbons au sucre à prix d’or, on croirait voire des charlatans du moyen age... Et ils voudraient que tout ca continue sur le dos du contribuable qui cotise durement pour la sécu? Faire partie des plus grandes fortunes françaises (sur le dos des contribuables donc) ne suffit pas aux dirigeants de cette boite?

    1. vieux caladois - 23 octobre 2019

      comment expliquer les effets de l'homéopathie sur les bébés et enfants : c'est certainement l'effet placebo ...

      1. philippechaumont - 23 octobre 2019

        Effectivement car l'effet placebo englobe à la fois le malade et ses observateurs. Si une personne présente des symptômes (par exemple un mal de dos) qui disparaîtrait de lui même au bout d'une heure et si le malade prend un machin homéopathique au moment où le mal (de dos) apparaît, alors tous les observateurs (dont le malade lui-même) s'accorderont à reconnaître que le mal (de dos) a été soigné par le machin homéopathique alors qu'il n'y est strictement pour rien. C'est ainsi que les machins homéopathiques peuvent aussi soigner les chats, les chiens, les vaches... qui ne sont "guéris" par le machin homéopathique que dans l'oeil de leurs propriétaires. Mais ça marche aussi avec les "vrais" médicaments : un rhume pas soigné dure huit jours, mais s'il est soigné, à grand coup de paracétamol qui n'a aucune action sur les virus, c'est seulement une semaine 🙂

  2. Galapiat - 23 octobre 2019

    Aux détracteurs: on pense que c'est efficace ou pas , on reste libre d'en prendre ou pas. Comme en religion ! L’homéopathie n'est pas une émotion mais un fait Dans la famille on soigne de façon traditionnelle mais autant que possible avec les petites granules Herpès buccal des enfants, douleurs, coup, rhume, , en préventif de la grippe, (pas de vaccin). Je ne cherche pas à convaincre c'est notre conviction issue d'une longue expérience, donc messieurs-et dames les gendarmes auto proclamés gardez vos dictats. quant aux labos Boiron un modèle de social demande à ceux qui y bosse , tu préfères sans doute Servier !!!,Chaumont fait fort dans son explication sans "Q" ni tête. le dicton c'est : la grippe pas soignée dure 7 jours, bien soignée c'est une semaine. !!! Mais avec Occilococcinum, 1 prise 3 jours c'est terminé.
    N'oublier pas vos granules pour adoucir vos pensées , 5 granules 2 fois par jours 5 semaines.

    1. gintonic - 23 octobre 2019

      Vous pouvez meme boire du sang de lapin pendant la pleine lune ou autre charlatanerie si ca vous chante, ca ne me regarde effectivement pas.

      Ce qui me regarde c’est si votre sang de lapin est financé par la sécu, donc MON argent. Et ca c’est NON 🙂

      1. vieux caladois - 23 octobre 2019

        ca ne me regarde effectivement pas... pour rester dans les lapins, vous pouvez donc fermer votre clapier au lieu d'écrire des idioties

        1. gintonic - 24 octobre 2019

          Oula vous avez l’air bien nerveux vous! Un ptit bonbon au sucre à 10€ vous calmerait peut etre? 😉

          1. Galapiat - 24 octobre 2019

            pour ta bêtise aucun traitement ; peut être l’euthanasie.? Commence un traitement de fond, supprime le gintonic

          2. vieux caladois - 24 octobre 2019

            c'est une réponse ça quand on a osé écrire : gintonic - 23 octobre 2019
            Vous pouvez meme boire du sang de lapin pendant la pleine lune ou autre charlatanerie si ca vous chante...vous vous soignez par la sorcellerie ?

  3. Galapiat - 23 octobre 2019

    L’impossibilité de traitement Homéopathique par leurs disparition, va impliquer l'orientation vers les molécules chimiques de nos grands labos, avec les dégâts invisibles par leurs recombinaisons dans l'organisme, L’absorption de plus de 3 prescriptions simultanées n'est jamais sans effets secondaires à contrario des granules. Le déremboursement encore la preuve de la pression des grands labos pharmachimiques.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 23 octobre 2019

      Pourquoi disparaîtraient-ils ?
      Voyons, pour vous l'argent n'est pas un outil d'exclusion, alors de quoi avez-vous peur ? :o)
      Si Boiron veut continuer à vendre, ils n'ont qu'à baisser les prix et ceux qui veulent se soigner avec continueront de le faire.

      1. vieux caladois - 23 octobre 2019

        ils n'ont qu'à baisser les prix ...méconnaissance totale du sujet : les prix sont déjà très bas ! et de nombreuses personnes se soignent ainsi sans passer par la Sécurité sociale avec un cout bien moindre que les médicaments allopathiques ! le problème : il faut être très patient car le résultat ne se produit pas en 2 jours

        1. Abolition_de_la_monnaie - 23 octobre 2019

          Et bien si le prix est déjà bas, où est le souci d'un non remboursement ?
          Aucun.
          Toute cette affaire de déremboursement ne serait qu'une esbroufe de plus dans ce monde commercial ?

  4. Galapiat - 23 octobre 2019

    mon commentaire aux détracteurs <en attente de modération" toujours en attente ???????????????????

    1. gintonic - 23 octobre 2019

      Silence! Les modérateurs ont du voir à quel point vous êtes ignare, voila tout.

      1. Galapiat - 23 octobre 2019

        pas de chance c'est publier , vas donc soigner tes lapins

  5. Galapiat - 23 octobre 2019

    Abolition continue tes délires monétaires , laisse les sujets sérieux aux personnes dotées d'un cerveau en état de fonctionner .

    1. Abolition_de_la_monnaie - 23 octobre 2019

      Vos insultes vous permettent de ne pas répondre à "la baisse des prix si Boiron veut vendre" et à l'argument "si je veux quelque chose, je le paye au prix demandé".
      Un grand classique.

      1. vieux caladois - 23 octobre 2019

        développez vos arguties pour "si je veux quelque chose, je le paye au prix demandé".

        1. Abolition_de_la_monnaie - 23 octobre 2019

          qu'est-ce que vous ne comprenez pas ?
          Si quelqu'un veut vraiment quelque chose, il met le prix quitte à ne pas dépenser ailleurs. Vous n'avez jamais fait des économies pour avoir accès à un bien "cher" ?
          En l’occurrence, avec ou sans déremboursement, ce "sucre" n'a pas l'air de coûter cher...

      2. Galapiat - 23 octobre 2019

        pas une insulte, un constat que de nombreux participants au débat constatent.

        1. Abolition_de_la_monnaie - 23 octobre 2019

          Toujours aussi hauts vos argumentaires ! 😀

  6. vieux caladois - 23 octobre 2019

    de plus les services hospitaliers de Lyon : St Joseph/St Luc et la maternité de Lyon-sud seraient bien étonnés de lire les propos méprisants qui sont tenus quant à leurs spécialisation en homéopathie ! peut-être faut-il les dénoncer, voire organiser des manifestations devant leurs services de confiseries et de charlataneries...

  7. Galapiat - 23 octobre 2019

    étonnants ces gens qui n'ont certainement jamais essayés mais qui par bêtise sont opposés, je reprends un auteur célèbre et cesse de dialoguer avec eux , ça les instruits

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut