Le Lanceur

Dentexia, présidentielle, dumping social : le meilleur du Lanceur

Si Lyon est capitale, la rédaction de LyonCap' s'est aussi engagée dans un nouveau projet : Le Lanceur. Un nouveau site dédié à l’enquête journalistique, aux lanceurs d’alerte et aux lanceurs d’idées. Aussi retrouvez régulièrement le meilleur du Lanceur sur Lyon Capitale.

À lire sur Le Lanceur :

- Le Journal de la présidentielle par Didier Maïsto : “Pour que rien ne change, il faut que tout change, tu comprends ?”

Pourquoi ce “journal de la présidentielle” ? Mon premier vrai contact avec “le monde politique” date d’avril 1993. Je venais de quitter un magazine national pour devenir attaché parlementaire, “par amour de la République”. Quelle naïveté à l’époque ! Et attaché parlementaire, quel drôle de truc… Était-ce un métier ? Pas le moins du monde, pire que journaliste, un attaché devenant vite le rouage essentiel d’une mécanique inutile. Car “le système” français est très fort, génial même, il finit toujours par vous rattraper, vous inclure, vous diluer et vous réduire. Oui, il vous attache. Pour changer vraiment les choses, il faudrait résister à la tentation d’exercer le pouvoir, rester à l’orée du bois, aiguillon toujours vert d’un conifère jamais caduc. Et défaire ses liens avec un plaisir non dissimulé, quoique subtil, un peu comme Robbe-Grillet dans Angélique ou l’enchantement (mais le nouveau roman est-il autre chose qu’une antique antiquité en 2016 ?)

La suite sur LeLanceur.fr

- "Le marin qui se bat contre le dumping social" par Mathieu Martinière

C’est l’histoire de David contre Goliath. D’un petit matelot français en guerre contre une société naviguant en eaux troubles entre Saint-Malo, Guernesey et les Bahamas. “L’évasion est déjà à bord”, affiche sereinement l’entreprise Condor Ferries. C’est l’histoire de milliers de marins français travaillant sur des bateaux battant pavillon dans des paradis fiscaux, privés d’allocations chômage, d’assurance maladie et de retraite. En terre bretonne, le bosco Erwann F. a reçu sous couvert d’anonymat Le Lanceur. Il déroule son combat pour obtenir “un contrat français” au cœur d’un “no man’s land social”.

Lire aussi sur le même sujet : “No man’s land social” : les réponses de Condor Ferries par Mathieu Martinière

- "Dentexia : que vont devenir les 3 000 victimes ?" Par Guillaume Lamy

Le tribunal de grande instance d’Aix-en-Provence devrait prononcer, vendredi 4 mars, la liquidation pure et simple du réseau de centres dentaires low cost Dentexia. Avec des milliers de patients édentés et endettés laissés dans la nature. Quand on place deux miroirs l’un en face de l’autre, ils se rapprochent, comme attirés par une force mystérieuse. Du point de vue de la physique quantique, c’est ce qu’on appelle l’effet Casimir (du nom du physicien qui a prédit le phénomène). En matière de santé dentaire, cette force attractive semble aussi fonctionner. En l’occurrence, les deux miroirs sont Dentexia et Dentego, des centres dentaires low cost. Le premier est en redressement judiciaire, le second est son potentiel repreneur.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut