Décines : 50 sans-abri restent malgré la fermeture du centre

Ouverts dans le cadre du plan froid, les centres d'hébergements pour sans-abri devaient fermer avant jeudi 27 juin midi. Cinquante personnes du village de bungalows de Décines ont décidé de rester.

Après la fermeture du centre d'hébergement pour sans-abri de Villeurbanne et de Tassin, il y a quelques jours, c'était au tour de celui de Décines. Mais sur les 118 personnes que contenait le village de bungalows, 50 ont décidé de rester au-delà de la date butoir fixée au jeudi 27 juin midi.

"Ceux qui restent sont ceux qui ont des enfants", précise Elisabeth Gagneur, présidente de l'association Classes, mobilisée pour la scolarisation des enfants de squats. Les familles devraient pouvoir être relogées dans un hôtel social mais pour une durée de trois jours uniquement avant d'être à nouveau expulsées. Un huissier est déjà passé au centre ce jeudi pour faire état du nombre de personnes encore présentes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut