D'où vient l'expression "poisson d'avril" ?

Le 1er avril, la coutume veut que l'on se fasse des blagues et il n'est pas rare de voir des petits poissons en papier scotchés au dos des élèves dans les cours de récré. Mais d'où vient cette expression ?

Les hypothèses ne manquent pas pour expliquer les origines du poisson d'avril. On pourrait citer par exemple l'évasion du 1er avril 1634 d'un prince de Lorraine que Louis XIII faisait garder à vu à Nancy. Il aurait trompé ses gardes en se déguisant en paysans, en poussant le détail jusqu'à aller remplir une de ses bottes de fumier.

Pourquoi le 1er avril ?

Mais plus vraisemblablement, cette coutume remonterais au règne de Charles IX (XVIe siècle). A l'époque l'année démarrait le jour de pâques, jusqu'à ce que le roi décide d'unifier la date de début d'année dans toutes les régions de France et de la fixer au 1er janvier. Après ce décret du 16 août 1564, l'édit de Roussillon, certains réfractaires au changement continuèrent de fêter la nouvelle année en se retrouvant et en s'offrant des étrennes le 1er avril. Pour se moquer d'eux, les autres leurs offraient de faux cadeaux, qui se transformèrent en farces et autres plaisanteries.

Pourquoi un poisson ?

Le 1er avril correspond plus ou moins avec la fin du carême, période pendant laquelle les chrétiens se privent de viande. Pour pallier à ce manque, ils consomment beaucoup de poisson. Allant dans le sens de la plaisanterie, au lieu de leur offrir une viande qu'ils attendent depuis un mois, les plaisantins leur offraient du faux poisson.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut