© Oliveira/Global Imagens

Culture : Tiago Guedes est le nouveau directeur de la Maison de la danse

Le choix a été rapide car son projet "ON(L)Y Danse – un futur partagé pour la danse à Lyon" a fait l’unanimité au sein du Jury : le portugais Tiago Guedes est donc le nouveau directeur de la Maison de la danse. Il sera également co-directeur et directeur artistique de la Biennale de la danse.

Son projet ON(L)Y Danse se situe clairement dans la lignée de celui de Dominique Hervieu, porté par l’ambition de lui donner une dimension plus importante. Souhaitons d’ores et déjà qu’il en ait les moyens !

Âgé de 44 ans, il est actuellement Directeur artistique du Teatro Municipal do Porto (depuis 2014) et Directeur du Département des Arts de la Scène de la Ville de Porto, Tiago Guedes a créé le Festival DDD (Dias da Dança) et le Centre de Résidences et Création Artistique CAMPUS Paulo Cunha e Silva inauguré en juin 2021.

Il a mené une carrière de danseur et de chorégraphe de 2001 à 2013 avec des pièces présentées dans de nombreux festivals internationaux comme la Biennale de la danse à Lyon ou le Festival Latitudes Contemporaines (Lille). Récemment il est, avec le Teatro Municipal do Porto, l’un des principaux partenaires de la Saison Croisée France-Portugal / 2022.

Le parcours - multi compétences - semble ainsi véritablement cohérent par rapport aux autres candidats et au choix du jury. Avec ON(L)Y Danse, il souhaite donner une identité commune aux trois entités - Maison de la Danse, Biennale de Lyon et Ateliers de la Danse, avec un ancrage sur le territoire et une implication plus importante des artistes locaux.


Accueillir toutes les pratiques de la danse


Cette identité accompagnera le développement et le soutien à la création, via la structuration du  Pôle de production (créé par Dominique Hervieu), pour devenir une ambitieuse maison des artistes au rayonnement international. Les Ateliers de la danse accueilleront toutes les pratiques de la danse dont bien-sûr les pratiques amateurs largement développées ces dernières années.

Tiago Guedes conçoit la programmation comme un acte artistique, politique et social. Elle sera ouverte à toutes les danses et aux géographies lointaines pour décrire un état du monde par la danse. La Biennale de la danse sera (comme elle l’était jusqu’à présent), un moyen de découvrir la création contemporaine et l’actualité chorégraphique, il souhaite également qu’elle soit un forum sur l’état du monde. L’édition 2025 s’appellera "Présent !" avec une programmation festive et conviviale à toutes les échelles (La Biennale 2023 ayant été conçue à 80 % par Dominique Hervieu avant son départ.)

Il prendra ses fonctions sous forme d’un mi-temps dès le 1er juillet 2022 et à temps plein à compter du 1er septembre.


Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut