Croix gammées à Lyon : Buzyn dénonce "l’insupportable" à la veille d'Izieu

Dans la nuit de jeudi à vendredi, plusieurs croix gammées et inscriptions racistes ont été réalisées avenue Berthelot. Présente à Lyon, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn s'est rendue sur place condamnant des actes "insupportables" à Lyon, "ville de résistance".

Une vingtaine d'inscriptions xénophobes accompagnées de croix gammées et de signes "SS" ont été réalisées à la peinture orange, dans la nuit de jeudi à vendredi, avenue Berthelot. Immeubles et commerces ont été pris pour cible, avec des messages qui visaient directement certains propriétaires d'établissement en fonction de leurs origines.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, était présente à Lyon ce vendredi, elle s'est rendu sur place avec le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos et le maire Gérard Collomb. La ministre a condamné ces actes : "On ne supporte plus ça. Ces tags à caractère néonazi sont une agression, surtout dans cette ville de Lyon qui a une telle histoire, une ville de résistance qui a beaucoup souffert, avec la commémoration d'Izieu samedi. On en a assez, c'est insupportable, particulièrement parce que la symbolique est très forte. C'est renier cette histoire, c'est renier ces combats, ces douleurs  !"

"Je souhaitais venir parce que je crois que les commerçants vivent des périodes difficiles. Ils font l'objet de beaucoup de dégradations. Il faut montrer que l'État les soutient. Une dégradation, c'est toujours une difficulté pour un commerçant", a ajouté la ministre.

Gérard Collomb dénonce de son côté "une provocation à la veille de l'hommage d'Izieu". Le 6 avril 1944, 44 enfants juifs et leurs accompagnateurs ont été arrêtés dans leur refuge à Izieu et conduits à la prison de Montluc avant d’être déportés à Auschwitz où ils furent gazés.

Dès ce matin, les agents de la ville s'activaient pour effacer les messages, tout comme les commerçants, victimes de ces actes. La police scientifique était également sur place pour procéder à des relevés.

Mise à jour à 12h09

à lire également
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 5 avril 2019

    C'est toujours aussi fascinant de voir les LREM se retrouver désarmés face à ce genre d'événements, alors qu'ils continuent à détruire l'éducation nationale pour des raisons budgétaires, (voir ce que fait le ministre actuellement).
    .
    à faire en sorte qu'il n'y ait ni cours de psycho, ni cours de philo dans toutes les écoles.
    .
    Combien d'enfants lyonnais (puisqu'on est à Lyon), sont allé voir le musée de Verdun et prendre "la réalité de la guerre" en pleine face ?
    .
    Combien d'enfants lyonnais ont fait l'exercice de se retrouver "traqué" par des nazis pour le seul crime "d'exister" ?
    .
    Combien d'enfants lyonnais ont appris les différentes religions qui existent dans le monde, ainsi que l'athéisme ?
    .
    Les politiciens ont besoin non pas de citoyens conscients, mais de pantins qui leur obéissent aveuglément. C'est le terreau de tous les totalitarismes.
    .
    Les citoyens conscients n'ont pas besoin de "chef" pour les diriger.
    .
    Vive la démocratie réelle directe et l'accès libre aux connaissances.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut