La piste mythique de Sarenne, à L’Alpe-d’Huez ©Laurent Salino

Covid-19 : en Isère, le retour des touristes britanniques fait le bonheur des stations de ski

Le 14 janvier, le gouvernement français a allégé les restrictions de déplacement pour les Britanniques en France. Une bonne nouvelle pour les grosses stations de ski comme l'Alpe d'Huez, qui comptent beaucoup sur cette clientèle hors vacances scolaires.

Après la neige tombée en abondance, c'est la deuxième bonne nouvelle de l'année 2022 pour les stations de ski. Depuis le 14 janvier, le gouvernement français a allégé les restrictions de déplacement en France pour les citoyens britanniques. Plus besoin pour ces derniers de justifier, comme c'était le cas depuis le 16 décembre, d'un motif impérieux pour franchir La Manche. Les Britanniques peuvent désormais revenir faire du tourisme sans passer par une quarantaine, à condition de présenter un certificat de vaccination et un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures. Seuls les non-vaccinés doivent s'isoler 10 jours.

Cet allégement des restrictions de déplacement entre le Royaume-Uni et la France permet aux skieurs d'outre-Manche de revenir dans les stations des Alpes. En Isère, la station de l'Alpe d'Huez se frotte les mains. "Les Britanniques, c'est 25% de notre clientèle pendant l'hiver. Ils vont remplir la station en attendant les vacances scolaires des Français en février. Depuis la levée des restrictions, les touristes anglais nous téléphonent pour réserver", dit Céline Perillon, responsable communication à l'office de tourisme de l'Alpe d'Huez.

"Tout est plein pour les vacances de février"

Pour les stations de taille plus réduite, comme à Chamrousse dans le massif de Belledonne au-dessus de Grenoble, l'absence des Britanniques a été moins préjudiciable. "Nous n'avons pas beaucoup de Britanniques. Nous ce sont plutôt des Belges et des Néerlandais qui constituent notre clientèle étrangère. Comme nous sommes situés juste à côté de Grenoble, on a surtout beaucoup de gens du coin qui viennent et ça compense les éventuels touristes étrangers qui ne peuvent pas venir", nous indique l'office de tourisme de Chamrousse.

Pour les vacances de février, les taux de réservation s'annoncent excellents dans les stations iséroises. À Chamrousse, "tout est plein pour les vacances de février". Du côté de l'Alpe d'Huez, la suite de l'hiver s'annonce bon également. "On avait un taux de remplissage de 80% à Noël, de 100% au premier de l'an et on va faire le plein en février", sourit Céline Perillon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut