(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Covid-19 à Lyon : dans les HCL, la situation se tend, le point chiffré ce vendredi dans les hôpitaux

La situation se dégrade dans les hôpitaux lyonnais. Ce vendredi, 189 patients sont hospitalisés, tandis que les HCL vont ajouter des lits de réanimations. La tension va s'accentuer dans les prochains jours.

Selon les chiffres communiqués par les HCL, 189 personnes sont actuellement hospitalisées dans les hôpitaux lyonnais au moment même où le nombre de cas de covid ne cessent d'augmenter. 17 nouvelles entrées sont à déplorer en 24 heures. Chiffre plus inquiétant encore : le taux d'occupation global des réanimations des HCL est de 94,5 %. À ce jour, 36,3 % des patients en réanimation le sont à cause du covid-19.

Augmentation du nombre de lits de réanimation

"Il faut qu'on prenne la décision d'activer l'installation de lits complémentaires de soins critiques et de réanimation ce mercredi et ce jeudi. On avait commencé à déprogrammer et là on passe à l'étape où on réaugmente le potentiel de lits de soins de réanimation pour pouvoir accueillir des patients covid-19", avait expliqué Raymond Le Moign, le directeur des HCL à Lyon Capitale mercredi. Décision finalement prise ce vendredi 10 décembre : "153 lits de réanimation sont installés aux Hospice Civils de Lyon (contre 136 en fonctionnement avant la 5e vague".

Sur tout le territoire, le nombre de lits de réanimation disponibles s'élève à 234, contre 206, avant la recrudescence de l'épidémie.

Déprogrammation des opérations chirurgicales

Les HCL rapportent également que "depuis le début de la semaine, entre 30 % et 50 % des interventions chirurgicales sont déprogrammés". L'objectif est de "libérer à nouveau des professionnels pour armer des lits de soins critiques, notamment pour accueillir des patients atteints de la covid-19", ajoutent les HCL.

©Hospices Civils de Lyon

Malgré le fort taux de vaccination dans le département du Rhône (96 % des + de 12 ans), un vaccin qui réduit considérablement les formes graves, les hôpitaux lyonnais sont sous haute tension. "Il y a deux flux qui s'additionnent : le flux des pathologies hivernales classiques qui font qu'il y a tous les mois de décembre un nombre important de patients hospitalisés et en parallèle, il y a la pression covid qui augmente petit à petit. La coagulation de ces deux phénomènes met en tension le système hospitalier", poursuit Raymond Le Moign, le directeur des HCL. C'est simple, dans les Hospices civils de Lyon, il y a trois fois plus de patients hospitalisés des suites du covid-19 qu'il y a deux semaines.

Lire aussi : Covid-19 : "On n'en voit pas le bout", à Lyon quasiment tous les lits de réanimation occupés dans les HCL

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut