Service de réanimation de l’hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon (Lyon 4e). @Lionel De Souza _ avril 2020

Coronavirus : quelle tendance en réanimation ? A Lyon, le directeur des hôpitaux fait le point

Quelle est l'évolution de l'épidémie dans les hôpitaux de Lyon ces derniers jours ? Raymond Le Moign, le directeur des HCL (Hospices civils de Lyon) fait le point ce mercredi pour LyonCapitale.fr

C'est un indicateur clé. Surveillé de près par les autorités pour décider de passer un territoire, ou pas, en alerte maximale, le nombre et le taux de patients covid en réanimation. A Lyon, la tendance est stable depuis une semaine.

Raymond Le Moign, le directeur des HCL (Hospices civils de Lyon) fait le point ce mercredi pour LyonCapitale.fr.

LyonCapitale.fr : Quelle est la situation à l'instant t, ce mercredi, à Lyon, dans les services de réanimation ?

Raymond Le Moign : On a 42 à 44 patients hospitalisés en réanimation (ce mercredi midi), ce qui est à peu près le niveau observé depuis 5 à 7 jours. Il y a un phénomène de plateau. Le plateau reste élevé mais il ne progresse plus. Il y a un gros turnover de patients, beaucoup d'entrées et de sorties. En charge de travail, ça reste intense. Et c'est une stabilisation à un niveau très haut. Il suffit qu'on est 5 patients en réanimation en plus pour que le système devienne très tendu.

Avez-vous déjà dû déprogrammer des opérations ?

Pour l'instant, les HCL arrivent à contenir la progression de l'activité et ne sont pas encore contraints de déprogrammer les activités opératoires.

Le taux des patients covid en réanimation est l'un des indicateurs clés pour le passage d'un territoire en alerte maximale, en gros lorsqu'il est supérieur à 30 %. Où en est-on à Lyon ?

On oscille entre 29 et 31 % de patients covid en réanimation (depuis une semaine), on tutoie en permanence ce seuil de 30 %. Mais c'est stable.

Et à l'échelle régionale ?

Le taux est légèrement inférieur à l'échelle régionale puisque les Hospices drainent le plus grand nombre de patients réanimation.

Il ne faut surtout pas oublier, également, les autres patients en réanimation, les "non covid"...

Exactement. La demande de soins en réanimation demeure très importante. On atteint des taux d'occupation de lits en réanimation entre 90 et 95 % dans les HCL, ce qui est énorme (les HCL disposent de 148 lits de réanimation).

Quel est le plan en cas de dégradation de la situation ?

On a un plan de montée à 199 lits si la pression devait augmenter. Cela supposera de déprogrammer des activités opératoires.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut