Le centre de vaccination de Lyon à Gerland © Antoine Merlet

Coronavirus : "les gens ont refusé de se faire vacciner", défiance envers le vaccin AstraZeneca

Dans le nord de la France, de nombreux habitants ont refusé à se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca ce week-end. Les désistements se sont multipliés.

Trois centres de vaccinations ont été contraints de fermer plus tôt que prévu dans le nord de la France. Pourquoi ? Car de nombreuses personnes, qui devaient se faire vacciner avec le vaccin Astrazeneca, se sont tout simplement désistées. Plus de 1 000 doses d'AstraZeneca ne trouveraient pas preneurs dans le Nord.

"Les gens ont tout simplement refusé de se faire vacciner", a indiqué la maire de Calais, Natacha Bouchart, sur BFM TV ce lundi. Selon la maire, interrogée par l'AFP, les rendez-vous pour ces prochains jours sont très peu nombreux pour ce vaccin.

"Il faut vraiment une campagne nationale pour expliquer que ce vaccin n'a pas plus de conséquences négatives que le Pfizer ou le Moderna", poursuit la maire de Calais à l'AFP.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : la France approche des 10M de vaccinées, où en est-on dans la région ?

 

4 commentaires
  1. Jol - lun 5 Avr 21 à 17 h 40

    peut etre arreter d'en commander pour pas qu'ils restent inutilisés?

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. JANUS - lun 5 Avr 21 à 17 h 49

    Vaccin sur dit le corps médical. Seulement quelques thromboses refroidissent les candidats. Logique.

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. plyon2 - lun 5 Avr 21 à 19 h 33

    pas envie de devenir un OGM !

    Modéré
  4. Kesskidi - lun 5 Avr 21 à 19 h 58

    Le bénéfice reste supérieur au risque, c'est mathématique ! Mais dommage pour celui ou celle qui va mourir de thromboses, parce que là on ne parle plus de mathématique mais de procès. Il ne semble avoir lu qu'au moins une famille a porté plainte !

    Modéré

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut