Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland.

Coronavirus : les 5 départements les plus touchés sont toujours dans la région

Malgré une baisse des indicateurs épidémiologiques, les cinq départements où le coronavirus circule le plus en France sont toujours dans la région Auvergne-Rhône-Alpes d'après les chiffres de Santé publique France sur la semaine du 9 au 15 novembre.

La circulation du coronavirus ralentit dans l'ensemble de la France. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la situation sanitaire reste préoccupante d'après les chiffres de Santé publique France pour la semaine du 9 au 15 novembre. Les indicateurs épidémiologiques suivent une tendance à la baisse, mais beaucoup moins marquée que dans le reste du pays. Les cinq départements les plus touchés de France se trouvent toujours dans la région, il s'agit de la Haute-Savoie, la Loire, la Savoie, la Haute-Loire et l'Isère.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence a baissé, c'est indéniable. Certains départements, très touchés, ont presque divisé leur taux d'incidence par deux. Malgré ça, les chiffres restent encore bien trop hauts par rapport au taux d'incidence national : 249 cas pour 100 000 habitants cette semaine, contre 434 la semaine précédente. Que disent les taux d'incidence des départements de la région ?

  • Haute-Savoie : 650 cas pour 100 000 habitants, contre 1097,6 la semaine précédente
  • Loire : 583 cas pour 100 000 habitants, contre 1019 la semaine précédente
  • Savoie : 581 cas pour 100 000 habitants, contre 1107,6 la semaine précédente
  • Haute-Loire : 556 cas pour 100 000 habitants, contre 1046,7 la semaine précédente
  • Isère : 501 cas pour 100 000 habitants, contre 857,6 la semaine précédente
  • Ain : 439 cas pour 100 000 habitants, contre 848,7 la semaine précédente
  • Rhône : 397 cas pour 100 000 habitants, contre 868,4 la semaine précédente
  • Allier : 378 cas pour 100 000 habitants, contre 537,9 la semaine précédente
  • Ardèche : 371 cas pour 100 000 habitants, contre 591,4 la semaine précédente
  • Drôme : 352 cas pour 100 000 habitants, contre 661,4 la semaine précédente
  • Puy-de-Dôme : 282 cas pour 100 000 habitants, contre 501,9 la semaine précédente
  • Cantal : 196 cas pour 100 000 habitants, contre 296,2 la semaine précédente

Au niveau du pourcentage de personnes testées positives au COVID-19 - le taux de positivité - l'évolution est similaire. Les chiffres baissent depuis la semaine dernière, mais lentement. Tous sont passés sous la barre des 30 % de personnes positives. Les cinq mêmes départements se retrouvent à nouveau en tête de liste.

  • Haute-Savoie : 29,8 % personnes positives contre 34,2 % la semaine précédente
  • Loire : 28,2 % contre 31 % la semaine précédente
  • Isère : 26,5 % contre 31,5 % la semaine précédente
  • Savoie : 26,4 % contre 35,2 % la semaine précédente
  • Haute-Loire : 23,6 % contre 31,3 % la semaine précédente
  • Ain : 23,4 % contre 28,8 % la semaine précédente
  • Rhône : 23 % contre 28,3 % la semaine précédente
  • Ardèche : 21 % contre 22,4 % la semaine précédente
  • Drôme : 18,8 % contre 23,4 % la semaine précédente
  • Allier : 18,8 % contre 18,3 % la semaine précédente, seul département où le taux de positivité est en augmentation
  • Puy-de-Dôme : 16 % contre 19,7 % la semaine précédente
  • Cantal : 10 % contre 14,1 % la semaine précédente

Lire aussi : Coronavirus : explosion du nombre de clusters dans les EHPAD d'Auvergne-Rhône-Alpes

1 commentaire
  1. Jol - dim 22 Nov 20 à 19 h 12

    les departements à la campagne qui se croyaient à l'abri
    et/ou les endroits ou les consignes sont traitées par dessus la jambe

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut