Robinet.
Robinet d’eau.

Coronavirus : le Grand Lyon rassure sur son eau potable

Après la découverte de traces de Coronavirus COVID-19 dans un réseau d'eau non potable à Paris, la métropole de Lyon a voulu rassurer de son côté sur la production et distribution sur son territoire.

Dimanche, on apprenait que des traces de coronavirus COVID-19 avaient été retrouvées dans un réseau d'eau non potable à Paris. Le réseau potable n'était pas touché par cette éventuelle contamination.

De son côté, la métropole de Lyon s'est voulue rassurante sur son propre réseau. En effet, un seul est utilisé pour la distribution aux habitants et les usages non sanitaires (lavages de trottoirs, arrosage d’espaces verts…).

"L’eau du robinet est parfaitement potable. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), aucun cas de contamination au Covid-19 n’est en lien avec l’eau potable. L’eau potable distribuée dans la Métropole de Lyon provient, de surcroît, d’une eau souterraine de très grande qualité située dans une zone protégée de 375 hectares classée Natura 2000.  Elle traverse ensuite des étapes de désinfection qui ont pour objectif d’éliminer tous les virus, dont le coronavirus", précise la métropole de Lyon.

10 000 prélèvements par an

Il n'y a donc aucun problème pour consommer l'eau du robinet, ni aucun risque assure la métropole : "Le réseau de distribution de la Métropole de Lyon, qui compte plus de  4 000 km de canalisations, est en effet conçu et entretenu pour assurer une parfaite sécurité sanitaire jusqu’au robinet des consommateurs. Les prélèvements pour le suivi de la qualité de l’eau continuent d’être effectués sur l’ensemble des ouvrages (usines, station d’alerte, réservoirs…). Ce qui représente près de 10 000 prélèvements par an et 210 000 paramètres analysés".

Un taux de chlore relevé 

Par ailleurs, comme nous le révélions début avril, à la demande de l'Agence régionale de Santé, le taux de chlore a été relevé, il s'agit de celui utilisé en période estivale, lorsque l'eau stagne davantage dans les canalisations, "Il ne représente donc aucun risque pour la santé, mais il est possible que certains habitants de la Métropole puissent ressentir un léger goût chloré en cette période. Pour dissiper ce goût de chlore, il suffit de laisser l’eau s’aérer dans une carafe couverte, au réfrigérateur, pendant une heure".

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.
Faire défiler vers le haut