Coronavirus à Lyon vu de Montréal : "pour ne pas que la situation s'éternise jusqu'à l'été"

Comment vit-on l'épidémie du coronavirus à l'étranger ? Quel regard porte-t-on sur la situation en France ? Le témoignage de Daisy le Corre, lyonnaise, résidente à Montréal (Canada).

Comment vivez-vous la crise liée au coronavirus ?
Je vis au coeur de Montréal, dans le quartier français (Le Plateau). Je passe mes jours et mes nuits dans mon appartement (un deux-pièces que je partage avec ma conjointe et notre bébé de 20 mois). J'ai quand même la chance d'avoir une cour et une ruelle verte. Mais je commence à trouver ça difficile de ne pas pouvoir prendre l'air "normalement" et je stresse quand je dois aller faire des courses, faute de pouvoir me faire livrer. Mais je prends mes précautions et tout est très réglementé ici. Depuis quelques jours, on ne peut plus arpenter les rayons de la pharmacie, par exemple. On doit rester à l'entrée, se désinfecter les mains et dire aux commis ce dont nous avons besoin. Bref, je trouve la situation surréaliste mais je me sens privilégiée d'avoir un toit et encore un job... Ce n'est pas le cas de tous mes ami.es.

Les mesures prises par les autorités sont-elles globalement respectées ?
Oui, sauf quand le soleil pointe le bout de son nez... Les gens se précipitent vers les parcs, d'autant qu'ici on attend généralement les beaux jours avec impatience, après six mois d'hiver. Donc pas facile mais dans l'ensemble, les gens essaient de suivre les règles pour ne pas que la situation s'éternise jusqu'à l'été.

Comment jugez-vous la stratégie sanitaire mise en place ?
Je trouve le Premier ministre québécois, François Legault, très bon en gestion de crise. Il nous rassure et il a pris des mesures drastiques dès le début, ce que j'ai trouvé sage. On a vu ce que ça a donné en Italie et en France quelques semaines avant nous, on a eu le temps de réagir.

Que pensez-vous du système de santé de votre pays de résidence ?
Ce n'est pas le meilleur, c'est sûr. Mais en ce moment, il fonctionne du mieux qu'il peut et c'est plutôt bien géré.

Le pays était-il préparé pour faire face à une telle épidémie ?
Oui, comme je le disais, on a eu le temps de voir ce que le COVID faisait ailleurs dans le monde.

Vu de l’étranger, quel regard portez-vous sur la situation de la France et la gestion de la crise ? 
J'ai mes parents au téléphone tous les jours alors je suis bien informée. J'ai trouvé absurde le maintien des élections municipales par exemple, tout comme l'indécision au sujet du port ou non des masques. Je trouve la gestion de crise française relativement instable. Sans parler des conditions d'exercice des médecins/soignants... J'ai interviewé une infirmière nantaise, j'avais la gorge nouée en l'écoutant me raconter son quotidien.

2 commentaires
  1. raslebol69 - 17 avril 2020

    Lisez les journaux canadiens (Le Devoir, La Presse, Radio Canada...) et vous verrez que cette situation presque idyllique est loin de la réalité à Montréal. La gestion de la crise dans les maisons de retraite y est encore bien pire qu'en France.

  2. raslebol69 - 18 avril 2020

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut