Marché

Coronavirus à Lyon : les agriculteurs du Rhône demandent le maintien des marchés

Les agriculteurs du Rhône en appellent au gouvernement, au préfet et aux maires pour qu'ils autorisent la réouverture des marchés. 

Le gouvernement a décidé de fermer les marchés ouverts en France pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Une décision critiquée par la FDSEA et les Jeunes agriculteurs du Rhône. “Les consommateurs doivent pouvoir continuer à s’approvisionner en produits frais au plus près de chez eux lors que les précautions sanitaires sont respectées. Il est inadmissible que la grande distribution soit la seule, dans les secteurs où elle est présente, à avoir les autorisations d’ouverture”, tancent-ils dans un communiqué.

Et d'ajouter : “Nous avons pu constater sur l’ensemble des marchés tenus la semaine dernière, que les commerçants et les producteurs locaux ont organisé leurs étals afin que la population puisse respecter les consignes de distances sociales ainsi que les autres mesures de précautions sanitaires afin de lutter contre le Covid19. À ces conditions, le risque de contamination n’est pas plus élevé que dans les autres formes de commerce. Au contraire, en maintenant la diversité des points d’approvisionnement, nous évitons les regroupements de consommateurs propices à la propagation du virus”.

Depuis ce mardi, l'interdiction des marchés est la norme, l'autorisation l'exception. À la demande des maires, notamment des petites communes, et avec l'accord du préfet, certains marchés vont pouvoir rester ouverts.

“Le marché présente pour les personnes des villages n'ayant pas de moyen de locomotion, le seul moyen de s'approvisionner et évite le confinement dans les supermarchés aux alentours. Mais surtout il maintient l’activité des filières alimentaires de produits frais et la dynamique des territoires”, estiment les agriculteurs qui souhaitent également que les horticulteurs producteurs de plants maraîchers puissent être présents sur les marchés.

Les deux organisations appellent par ailleurs le gouvernement, le préfet du Rhône et les maires à accepter les dérogations d'ouverture. À Lyon, les marchés sont fermés et ne devraient pas rouvrir. 

Coronavirus à Lyon  : marchés, sport, berges, tout ce qui change aujourd'hui

2 commentaires
  1. PAUL Gabriel - 25 mars 2020

    Je pense que les marchés alimentaires avec producteurs locaux doivent être maintenus.
    Mais il est nécessaire que les personnes derrières les étales soient équipés de masques, de lunettes ainsi que de gants jetables adaptés.
    Pour les clients il me semble que les masques sont aussi indispensables avec les autres mesures de protections individuelles (distances de plus d’un mètre, etc.)

  2. E Dn - 25 mars 2020

    @ PAUL Gabriel : Que les personnes derrière les étales soient équipées de masques, de lunettes et de gants jetables, pourquoi pas, mais alors, il faudrait exiger la même chose des personnels des halles Paul Bocuse, et de celles travaillant dans les grandes surfaces en contact avec la clientèle.
    A noter aussi que, contrairement aux grandes surfaces où les gens continuent à se servir directement en tripotant les fruits et les légumes pour les choisir, les maraîchers sur les derniers marchés ouverts ces derniers jours ne permettaient plus de se servir directement sur leurs étales, et ils étaient tous munis de gants.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut