faits divers Douane Opération de Police à Décines © Tim Douet
© Tim Douet

Coronavirus à Lyon : en deux heures la police distribue plus d’une quarantaine de PV pour non-respect du confinement

La police a organisé vendredi, pendant deux heures, un contrôle systématique des attestations au pôle multimodal Vaulx-en-Velin-La-Soie.

L’objectif de la préfecture, en menant l’opération de contrôle à Vaulx-en-Velin, est asséné sur les réseaux sociaux "pas de relâchement face au coronavirus". Après plus d’un mois de confinement, certains ont tendance à oublier les règles de limitation des déplacements.

La police a donc, pendant deux heures, vendredi, contrôlé les voyageurs sortant du métro ou du tramway à la station Vaulx-en-Velin-La-Soie. Bilan de l’opération, 274 voyageurs contrôlés, 46 ont écopé d’une contravention rapporte Le Progrès.

L’approche de la date, théorique, du déconfinement, le 11 mai peut amener à un relâchement du respect des règles de confinement. Avec ces opérations coups de poing régulières, la police montre qu’elle ne relâche pas sa vigilance.

7 commentaires
  1. Marc LOGIER - 25 avril 2020

    Tant mieux c'est très bien parce qu'on constate tous qu'en effet voisins ou famille ont tendance de plus en plus en effet à ne plus respecter les consignes et à se réunir le week end. On pourrait juste déplorer que la police est une fois de plus intervenue pour de la répression alors qu'on pouvait déplorer l'absence de tout vigile et tout personnel de sécurité dans ce même endroit lorsque fin août dernier a sévi un fou furieux qui s'en est pris mortellement à des badauds. Il faut espérer que depuis les pouvoirs publics ont réhabilité un minimum de sécurité parce que cet endroit n'est vraiment pas sûr.

  2. Ptit Louis - 25 avril 2020

    Certain-es tremble(nt) de peur... D'autre-s se croi(en)t à l'ouverture de la chasse...
    Des chiffres et encore des chiffres... Et toujours pas de réels moyens pour santé/social...

    1. ChrisLyon - 1 mai 2020

      Je confirme que rue Paul Bert entre Saxe et Guillotiere le confinement n’existe pas. Tous les jours des centaines de personnes s’agglutinent dans la plupart des magasins ouverts. Très gros contraste avec le reste de la ville. J’ai écrit à la mairie de Lyon. Voici la réponse qui me laisse perplexe. Le problème n’est pas de verbaliser mais de faire respecter le confinement ou au minimum les distances de sécurité et le port du masque dans des endroits aussi peuplés. Du coup il ne faudra pas être surpris qu’il y a encore beaucoup de contamination à Lyon. Et peut-être qu’on continuera à rester confiné au désespoir du reste des habitants et des commerçants.

      <>

  3. Shahra - 25 avril 2020

    Bonjour, dommage que les contrôles ne se font pas souvent et de partout, parcequ'au niveau de la place Jean Macé et la place de la Guillotière, les gens sont dans la rue comme si de rien n'était. Ce qui me choque encore plus ce sont les parents qui emmènent leurs enfants pour faire les courses sans même leurs mettre des masques, un risque inutile, et qu'on vienne pas me dire, c'est pour qu'ils prennent un peu l'air.

  4. f gd - 25 avril 2020

    Pas bon le rendement, rien qu'a la guillotiere, ca doit etre 40 pv toutes les 10 minutes qui est possible !
    Tout le monde se balade comme si tout allait bien !
    Mais bon on va pas embêter les gens dans la rue ....

  5. Georges Marchais - 25 avril 2020

    Toujours aucun contrôle des motos avenue Roger Salengro à Villeurbanne qui s'en donnent à cœur joie depuis un mois.
    Aussi de ma fenêtre je vois des gens qui se retrouvent entre amis à 10 pour un barbecue sur le balcon . La police n'ayant pas juridiction là dessus le confinement ne peut pas marcher.

  6. jefde lyon - 8 mai 2020

    Certains font minimum 200 km pour aller à la montagne. pour ce grand week end (pour ceux qui en ont la possibilité) Oui c'est tentant surtout qu'il n'y a aucun contrôle ; est-ce trop compliqué de mettre la police aux péages? Ce qui me choque c'est l'incivisme car certains s'évertuent à sauver des vies en hôpital pour le bien de tous, et d'autres s'en foutent. C'est se moquer des soignants et de la société. Drôle de société quand même!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut