Test du Covid-19 dans un drive à Villefranche-sur-Saône © PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Coronavirus à Lyon : dans quels cas peut-on se faire dépister ?

Tests PCR, sérologiques, identification des cas contacts, dans le cadre du déconfinement, une stratégie de dépistage a été mise en place dans le département du Rhône et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Lors d'une conférence presse organisée la semaine dernière, les services de l'État avaient annoncé que près de 100 000 dépistages par semaine pourraient être réalisés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes à partir du 11 mai, jour du déconfinement (lire ici). L'objectif de cette stratégie de dépistage étant en l'état actuel, de tester “toute personne présentant des symptômes évocateurs du Covid-19, les personnes identifiées comme sujets contacts à risque élevé de transmission, ainsi que certains publics identifiés”, indique la préfecture du Rhône. 

Cette stratégie repose sur l’utilisation de tests RT-PCR, via des prélèvements par le nez, qui permettent de détecter la charge virale des personnes dépistées. Ces prélèvements sont autorisés uniquement sur prescription d’un médecin et doivent être réalisés par un laboratoire ou un professionnel de santé habilité soit par l’Assurance maladie soit l’ARS dans le cadre de la recherche des sujets contacts. 

Actuellement, cette phase de dépistage ne s'appuie pas sur les tests sérologiques, qui permettent de savoir si une personne a été infectée par le virus, qu’elle ait présenté des symptômes ou non, en contrôlant la présence d’anticorps. “En dehors de certains critères définis par la Haute Autorité de Santé, leur utilisation n’a pas été validée à ce stade par le ministère des Solidarités et de la Santé, et ces tests sont encore d’une fiabilité à ce jour incertaine. Il n’y a donc pas lieu dans le cadre de la stratégie actuelle d’envisager un dépistage en population générale en dehors des indications précédemment citées”, précise la préfecture. 

à lire également
La page des années Collomb se tourne dans un vent de fraîcheur à la Ville comme à la Métropole. Une nouvelle génération d’élus bouscule les codes de la vie politique et commet quelques maladresses. Depuis son élection, Grégory Doucet, le maire de Lyon, brille par une communication qui se retourne régulièrement contre lui. Les écologistes […]
Faire défiler vers le haut