Traitement en chimiothérapie au Centre Léon Bérard ©Marie Laure Lucas

Coronavirus à Lyon : comment le centre Léon Bérard s'organise

Téléconsultation, chimiothérapies à domicile, reprogrammation de certaines interventions, activité physique adaptée, essais cliniques, le Centre Léon Bérard, spécialisé dans la lutte contre le cancer, a dû s’adapter pour faire face à la crise du coronavirus Covid-19.

Les équipes du Centre Léon Bérard, spécialisé dans la lutte contre le cancer, ont dû se réorganiser en cette période d'épidémie de coronavirus Covid-19 pour poursuivre les soins curatifs urgents et la prise en charge des patients atteints de cancer, nouvellement diagnostiqués ou en suivi. Reprogrammation des interventions et examens non urgents, recours à la téléconsultation dès qu’elle est envisageable, intensification du nombre de chimiothérapies faites à domicile, suivi téléphonique pour les soins de support, maintien des soins aux patients à domicile, tous les moyens possibles ont été mis en place pour protéger patients et soignants du virus.

226 malades suivis à domicile

Chaque jour, une réunion de concertation pluridisciplinaire spéciale Covid-19 est organisée pour partager les décisions thérapeutiques et optimiser la prise en charge des patients non Covid-19 atteints de cancers et pour lesquels l’épidémie pourrait avoir un impact sur le traitement. 

Actuellement 226 malades sont suivis au centre en hospitalisation à domicile. En tout, près de 660 téléconsultations pour les malades en suivi ont été réalisées depuis le 16 mars. L'activité physique adaptée a aussi été maintenue via un suivi téléphonique. “Nous tenons à saluer la forte implication de l’ensemble des médecins, soignants et professionnels du Centre au service de nos patients, en lien avec notre Agence régionale de santé, nos partenaires hospitaliers et de la ville”, a déclaré le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard. 

Appel aux dons pour trois essais cliniques

Trois nouveaux essais cliniques ont par ailleurs été lancés afin de comprendre pourquoi les patients atteints de cancers sont plus fragiles face au Covid-19. Un appel aux dons a été lancé pour financer ce protocole de recherche (ici). Depuis vendredi, 500 personnes ont fait un don qui nous a permis de réunir en 3 jours la somme de 40 000 euros.  

Enfin, le chef Christian Têtedoie s’est installé dans les cuisines du Centre Léon Bérard pour préparer les repas des patients et plusieurs pizzaiolos ont proposé leurs services pour les personnels soignants. 

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de publier son bilan des personnes hospitalisées à cause du coronavirus COVID-19 à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Si ces chiffres n'indiquent qu'une tendance de l'épidémie, il montre une évolution qui reste stable. 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut