Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : combien d'habitants infectés en Auvergne-Rhône-Alpes au 11 mai ?

Selon une étude de l'Institut Pasteur, moins de 6 % de la population française sera infectée par le coronavirus COVID-19 d'ici le 11 mai. Qu'en est-il dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

C'est une étude en prépublication qui balaie tout espoir de sortie de crise par "l'immunité collective". En effet, pour qu'un virus arrête de circuler, il faut que 70 % d'une population ait été confrontée à ce dernier et a développé des anticorps (à condition qu'ils permettent de ne pas contracter la maladie à nouveau).

Or, selon une étude de l'Institut Pasteur, d'ici le 11 mai, seulement 5,7 % des Français auront été infectés par le coronavirus COVID-19. Cette estimation est néanmoins accompagnée d'une forte marge d'erreur en raison de nombreuses personnes asymptomatiques.

4,4 % des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes

Ainsi, dans la région Grand Est, la plus touchée, selon l'Institut, 11.8 % auront été infectés au 11 mai (avec une marge d’erreur qui va de 7,4 % à  20,5 %). En Auvergne-Rhône-Alpes, 4,4 % des habitants auront été infectés à la même date (2,7 % - 8,3 % en marge d'erreur).

"Sans vaccin, l’immunité collective sera insuffisante pour éviter une seconde vague à la fin du confinement", précise l'étude disponible ici. "Au sortir du confinement, si on veut éviter une deuxième vague importante, des mesures doivent être maintenues", souligne Simon Cauchemez, l'un des auteurs principaux, interrogé par l'AFP.

L'étude montre l'efficacité du confinement, puisqu'avant ce dernier "le nombre moyen de personnes infectées par un cas était de 3,3", pour passer ensuite à  "0,5" pendant la mise en place de la mesure. Enfin, l'Institut Pasteur estime que "0,5 % des personnes infectées meurent".

 

 

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le bilan du coronavirus COVID-19 en région Auvergne-Rhône-Alpes était particulièrement attendu ce mardi 2 juin. Aucun rattrapage des chiffres dans le mauvais sens n'a eu lieu, le bilan est une nouvelle fois encourageant. 
Faire défiler vers le haut