@SpaLyon-Marennes

Confinement : des milliers d'animaux euthanasiés ? L'adoption en refuge va être tolérée

La SPA s'inquiète depuis le début du confinement. Les adoptions sont à l'arrêt. Du coup, les refuges SPA sont particulièrement occupés. L'adoption en refuge va être tolérée.

La SPA s'inquiète depuis le début du confinement. Les adoptions sont à l'arrêt. Du coup, les refuges SPA sont particulièrement occupés.

"Il n'y a pas davantage d'abandons mais nous continuons à recevoir les animaux qui sortent des fourrières, des animaux perdus ou abandonnés. Mais comme les gens sont confinés, nos refuges se remplissent d'animaux", expliquait il y a quelques jours Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA, à France Bleu.

"Il y a urgence, d'ici une quinzaine de jours le confinement ne sera pas terminé et nous ne pourrons plus prendre d'animaux. Cela signifie qu'au lieu d'être sauvés par l'adoption, ils seront condamnés à la piqûre et à l'euthanasie avant leur sortie de fourrière", ajoute-t-il.

L'adoption d'animaux en refuge est tolérée

"Nos animaux de compagnie ne doivent pas être des « victimes collatérales » du Covid-19 : alerté par la SPA sur les risques de saturation de ses locaux, le Gouvernement accorde à partir de jeudi une tolérance concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge", explique ce samedi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"Pour limiter les risques sanitaires liés au Covid-19, des règles strictes devront être respectées par les candidats à l'adoption d'animaux dans les refuges", ajoute le Ministre.

Suivez toutes les informations en direct de ce samedi 11 avril à Lyon ici.

à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus ne cesse d'augmenter à Lyon et dans la région. Dans les hôpitaux, ce vendredi soir, la hausse du nombre de patients se poursuit. Mais, pour l'instant, elle n'est pas exponentielle comme lors de la 1ère vague.
Faire défiler vers le haut