@SpaLyon-Marennes

Confinement : des milliers d'animaux euthanasiés ? L'adoption en refuge va être tolérée

La SPA s'inquiète depuis le début du confinement. Les adoptions sont à l'arrêt. Du coup, les refuges SPA sont particulièrement occupés. L'adoption en refuge va être tolérée.

La SPA s'inquiète depuis le début du confinement. Les adoptions sont à l'arrêt. Du coup, les refuges SPA sont particulièrement occupés.

"Il n'y a pas davantage d'abandons mais nous continuons à recevoir les animaux qui sortent des fourrières, des animaux perdus ou abandonnés. Mais comme les gens sont confinés, nos refuges se remplissent d'animaux", expliquait il y a quelques jours Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA, à France Bleu.

"Il y a urgence, d'ici une quinzaine de jours le confinement ne sera pas terminé et nous ne pourrons plus prendre d'animaux. Cela signifie qu'au lieu d'être sauvés par l'adoption, ils seront condamnés à la piqûre et à l'euthanasie avant leur sortie de fourrière", ajoute-t-il.

L'adoption d'animaux en refuge est tolérée

"Nos animaux de compagnie ne doivent pas être des « victimes collatérales » du Covid-19 : alerté par la SPA sur les risques de saturation de ses locaux, le Gouvernement accorde à partir de jeudi une tolérance concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge", explique ce samedi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"Pour limiter les risques sanitaires liés au Covid-19, des règles strictes devront être respectées par les candidats à l'adoption d'animaux dans les refuges", ajoute le Ministre.

Suivez toutes les informations en direct de ce samedi 11 avril à Lyon ici.

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le bilan du coronavirus COVID-19 en région Auvergne-Rhône-Alpes était particulièrement attendu ce mardi 2 juin. Aucun rattrapage des chiffres dans le mauvais sens n'a eu lieu, le bilan est une nouvelle fois encourageant. 
Faire défiler vers le haut