Capture d’écran 2013-06-05 à 10.57.02

Compétitivité : la France flanche, Lyon progresse

Le baromètre Ernst&Young révèle qu'en 2012 notre agglomération a concentré 71 projets d'implantation sur les 471 venus sur le territoire national.

Sévère pour la France, flatteur pour Rhône-Alpes. Le baromètre Ernst&Young souligne le décrochage français par rapport à l'attractivité de l'Allemagne et du Royaume-Uni. L'étude est en revanche plus positive pour Lyon et Rhône-Alpes. En 2012, notre agglomération a concentré 71 projets d'implantation sur les 471 venus sur le territoire national. Ce sont au total 1 800 emplois directs qui ont été créés et 4 000 en intégrant les emplois indirects. Pour 60 % des décideurs interrogés, Lyon est la ville challenger de Paris, contre 24 % qui citent Aix-en-Provence/Marseille et 22 % Toulouse.

Quant à Rhône-Alpes dans son ensemble, elle a attiré huit centres de décision en 2012, contre 2 en 2011. Pour 51 % des répondants, les infrastructures de transport et de télécommunication de premier ordre sont le premier levier de compétitivité des métropoles.

1 commentaire
  1. Epsilon - mer 5 Juin 13 à 11 h 34

    'Compétitivité : la France flanche, Lyon progresse'Lien de cause à effet? Dans quel sens?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut