Test du Covid-19 dans un drive à Villefranche-sur-Saône © PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Comment récupérer son test positif au Covid-19 à Lyon ?

Pour disposer d'un pass sanitaire valide, l'une des trois possibilités est de présenter un certificat de rétablissement du Covid-19 dans les six derniers mois.

Si vous avez été contaminé par le Covid-19 il y a plus de 11 jours et moins de 6 mois, le test que vous avez réalisé et qui est revenu positif est la porte d'accès aux établissements recevant du public concernés par le pass sanitaire. Depuis le 9 août, les bars, restaurants, hôpitaux et transports au commun s'ajoutent à la liste des lieux soumis aux nouvelles restrictions gouvernementales. Pour ceux qui ont eu le Covid-19 et qui n'ont pas de schéma vaccinal complet, ce certificat de rétablissement est un outil indispensable pour éviter les tests à répétition.

Pour les dépistages, le gouvernement a mis en place une plateforme numérique qui permet de récupérer les résultats. Le système d'information et de dépistage (SI-DEP) a été lancé le 19 avril, et tous les tests réalisés depuis étaient jusqu'à présent disponibles sous trois mois. Une solution trouvée en réponse aux durées limitées de téléchargement imposées par certains laboratoires. Depuis le 29 juillet, le délai de récupération du test a été allongé à six mois pour les personnes qui n'avaient pu le faire avant, en lien avec la mise en place du pass sanitaire.

Une démarche à effectuer avec le laboratoire d'émission

Tous les tests de contamination au Covid-19 réalisés par les professionnels de santé sont polarisés sur la plateforme SI-DEP, peu importe le lieu de dépistage. Ce sont eux qui saisissent les résultats sur le portail, et permettent le remboursement du test ainsi que la centralisation des données sur l'épidémie.

Pour entrer en possession de résultats vieux de plusieurs mois, les personnes concernées doivent contacter l'établissement de santé ayant réalisé le test. Ce dernier sera ensuite chargé de transmettre les résultats sur le SI-DEP. Sans cette opération, certains résultats positifs ne permettront pas d'accéder aux lieux soumis aux restrictions. En effet, les tests effectués avant le 19 avril et la mise en place de la plateforme ne comportent pas de QR code, aujourd'hui exigé pour vérifier la validité du pass sanitaire.

Pour rappel, il est nécessaire d'attendre au moins deux mois après avoir été infecté par le Covid-19 pour se faire vacciner. Une seule dose sera requise pour compléter le schéma vaccinal. Elle fait office de "rappel" après la première contamination.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : entrée en vigueur du pass sanitaire, qu'est-ce qui change ?

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut