Collège Barbusse : la Ligue des droits de l'Homme dénonce l'inaction

Alors que l'occupation du collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin par trois familles SDF continue, la Ligue des droits de l'Homme de l'Est lyonnais appelle les autorités à "résoudre cette situation indigne".

Depuis le début du mois de novembre, trois familles d'enfants scolarisés au collège Barbusse dorment sous le toit du gymnase situé à deux pas de l'établissement. Soutenues par l'équipe pédagogique, les 14 personnes concernées n'ont pour l'instant "obtenu aucune réponse que ce soit de la part de l’inspection d’académie, de la Métropole ou encore de la préfecture." Une "situation indigne" que dénonce la Ligue des droits de l'Homme de l'Est lyonnais, tout en rappelant que cette situation est similaire à celle de l'école Gilbert Dru (Lyon 7e). Pour rappel, six familles ont pu être relogées après avoir occupé l'école, ce qui amène l'association à se demander s'il n'y a pas "deux poids, deux mesures entre Lyon et Vaulx-en-Velin".

Des logements disponibles

Dans son communiqué, la Ligue des droits de l'Homme soutient l'action du personnel de l'établissement, "des enseignants consciencieux qui font vivre la fraternité entre les élèves et leurs parents". Elle rappelle qu'à Vaulx-en-Velin, "de nombreux logements sont vides et disponibles" et demande à Hélène Geoffroy, secrétaire d'État chargée de la Ville, d'utiliser ses responsabilités pour une "affectation humanitaire" de ces locaux.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut