Marcel Ravin, chef gastronomique d’origine martiniquaise, mange une andouillette « sur le trottoir » après s’être vu refusé l’accès à la Préfecture ©Facebook Marcel Ravin

Chef martiniquais refusé au "Dîner des grands chefs" à Lyon : "une humiliation" pour Marcel Ravin

Marcel Ravin, chef étoilé Michelin en 2015, s'est vu refuser l'entrée du prestigieux diner gastronomique des grands chefs dimanche soir à la Préfecture. Une "humiliation" selon le chef martiniquais.

Comme tous les autres chefs, il avait son carton d'invitation. Pourtant, l'accès à la Préfecture lui a été refusé. Marcel Ravin, chef étoilé d'un restaurant à Monaco et originaire de Martinique n'a pas pu participer au très prestigieux Diner des Grands Chefs, en présence d'Emmanuel Macron et Jérome Bocuse. "Une triste soirée. Etre invité et finir sur un trottoir à bouffer une andouillette comme compagnie" déplore le chef sur son compte Facebook. Décoré de la Légion d'honneur en 2017, l'homme parle "d'humiliation" causé par sa "couleur de peau" sur les réseaux.

L'organisateur s'excuse

Interrogé lundi soir par l'AFP, Luc Dubanchet, directeur des marques Sirha Food pour GL Events parle d'une "erreur malencontreuse". Selon les premières informations, le chef étoilé avait bel et bien son carton d'invitation mais "a priori" n'était pas inscrit sur les listes, faute d'avoir répondu à l'invitation. Plusieurs autres personnes étaient dans ce cas dimanche, mais ont pu accéder à la Préfecture car "on a été prévenu" continue Luc Dubanchet. L'organisation déplore et s'excuse de cet "incident involontaire" et se défend "il n'y a rien d'orienté là-dedans".

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut