Changement d’heure : et si vous donniez une heure ?

L’association lyonnaise Habitat et Humanisme propose à tous de devenir solidaire en "donnant" son heure gagnée grâce au changement d’heure. L’heure solidaire, c’est maintenant.

Tous les six mois, les méninges se mettent en marche : va-t-on dormir plus, ou moins, à cause du changement d’heure ? Entre calculs savants et moyens mnémotechniques, l’association lyonnaise Habitat et Humanisme a su trouver un nouveau créneau : offrir son heure aux plus démunis. Dans la nuit de samedi à dimanche, nous allons passer, peut-être pour la dernière fois, à l’heure d’hiver, et l’association propose qu’elle lui soit reversée. Deux solutions s’offrent aux intéressés. Pour la première, il faut se rendre sur le site heure-solidaire.org, où il est possible de calculer la valeur d’une heure de travail, pour un don financier. La seconde possibilité permet de s’impliquer directement au sein de l’association, puisque le principe permettra de venir travailler bénévolement pour Habitat et Humanisme.

Etienne Blanc donne son heure lui aussi

"On cherchait à donner un élan nouveau à Habitat et Humanisme, qui a 35 ans et qui vit, comme beaucoup d’ONG, pour partie des dons qu’elle collecte. Il nous a paru nécessaire de rajeunir le mouvement, ou en tous cas de faire mieux connaître Habitat et Humanisme", explique Christophe Perrin, président d’Habitat et Humanisme Rhône, au micro de RCF. Une opération qui a beaucoup séduit auprès des célébrités puisque Olivia Ruiz, Vincent Cassel ou encore le chef lyonnais Gregory Cuilleron ont déjà apporté leur soutien à l’opération. De son côté, le candidat aux élections municipales, Etienne Blanc a lui aussi assuré qu’il participerait à l’heure solidaire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut