Cancers : la carte des épidémies

Jamais, en France, une étude sur la mortalité par cancers n'avait été aussi fine. Menée par l'Observatoire régional de la santé Rhône-Alpes, l'analyse cartographie le nombre de décès par tumeurs malignes, enregistrés dans la région entre 1991 et 1999.

Globalement, on observe que Rhône-Alpes fait partie des régions dont la mortalité par cancers est l'une des plus faibles de France, les deux sexes confondus.

Au niveau départemental, la Loire enregistre le plus de décès pour les hommes, tandis que le Rhône remporte la triste 1ère place pour les femmes. A l'échelon cantonal (lire ci-dessous), les hommes meurent plus du cancer dans le Rhône, le Beaujolais, l'Est lyonnais, la Savoie et l'axe Lyon/Saint-Etienne. Quant aux femmes, les indices plus élevés sont plutôt au sud-est de Lyon et au nord de la Loire.

Impact économique et environnemental
Cette étude inédite constitue la première phase d'un projet beaucoup plus vaste, initié par l'Observatoire régional de santé. Appelé CIRCE (Cancer Inégalités Régionales Cantonales et Environnement), il regroupe quatre régions (Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France et Rhône-Alpes). L'objectif, à terme, est de croiser ces données sanitaires à des statistiques socio-économiques et environnementales pour rechercher quelles caractéristiques peuvent expliquer les variations géographiques constatées.

* Recensement de 1999.

Les cantons les plus touchés en Rhône-Alpes

Hommes
- Beaujolais : Beaujeu/ Belleville/ Lamure-sur-Azergues/ Villefranche-sur-Saône/ Amplepuis/ Thizy/ Tarare
- Rhône et Est lyonnais : Vaux-en-Velin/ Limonest/ Rilleux-la-Pape/ Lyon/ Caluire-et-Cuire/
- Axe Lyon/Saint-Etienne : St-Bonnet-le-Château/ Firminy/ Chambon-Feugerolles/ Saint-Etienne Nord Ouest/ Saint-Chamond/ Grand-Croix/ Rive-de-Gier
- Savoie : Albertville nord/ Albertville sud/ Albertville/ Grésy-sur-Isère/ Aiguebelle/ Moûtiers/ Chambre/ Rochette/ Saint-Jean-de-Maurienne/ Saint-Michel-de-Maurienne/ Touvet/ Goncelin

Femmes
- Loire : Pacaudière/ Néronde/ Belmont-de-la-Loire/ Perreu
-Isère : Beaurepaire
-Rhône : Saint-Symphorien- d'Ozon/ Givors/ Irigny/ Saint-Fons/ Neuville-sur-Saône

La localisation des types de cancers les plus nombreux

(H : hommes - F : femmes - NS : non significatif)

- Lèvre, cavité buccale, pharynx : situation défavorable sur la frange est de la région, Savoie, Haute-Savoie notamment (H)
- œsophage : les zones à risque élevé apparaissent sur l'Est de la Savoie, le Bugey, le Beaujolais et la frange ouest de la région (H)
- estomac : Beaujolais, est et sud de la Loire, ouest de l'Ardèche, nord de l'Ain et est de la Savoie (H) ; Ain et ouest de l'Ardèche (F)
- Côlon et rectum : cantons du sud de l'Ardèche (H)
- Foie et voies biliaires intra-hépatiques : ouest de la région, nord de l'Isère et sud de l'Ain (H)
- Pancréas : NS
- Trachée, bronches et poumon : sud de l'agglomération lyonnaise, axe Lyon/Saint-Etienne, nord de la Haute-Savoie et Savoie (H) ; sud-est de Lyon, Haute-Savoie (F)
- Plèvre : Isère, Savoie et sud de l'agglomération lyonnaise (H)
- Sein : axe Lyon/Saint-Etienne, Isère
- Ovaire : est de la Savoie, nord de l'Ardèche
- Prostate : Ain, ouest du Rhône et Loire
- Vessie : Drôme, Isère, Savoie (H)
- Système nerveux central : NS
- Lymphomes non hodgkiniens : NS
- Leucémies : NS

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut